Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup de tonnerre avec l'exploit d'une adolescente de 15 ans, l'Américaine CiCi Bellis

Federer et Williams comme au beau vieux temps à Flushing Meadow




Coup de tonnerre avec l'exploit d'une  adolescente de 15 ans, l'Américaine CiCi Bellis
Roger Federer et Serena williams qui convoitent tous deux un 18e titre en Grand Chelem et un 6e succès à l'US Open ont lancé leur campagne 2014 sans trembler mardi. Les débuts de Williams ont tenu toutes leurs promesses à la grande joie des 23.000 spectateurs de l'Arthur Ashe Stadium. Revêtue d'une robe au motif léopard, le vernis, la N.1 mondiale, double tenante du titre, n'a fait qu'une bouchée de sa compatriote Taylor Townsend, 103e au classement WTA, 6-3, 6-1. Elle sera opposée au prochain tour à une autre Américaine, Vania King. 
La N.4 mondiale, la Tchèque Petra Kvitova, a fait elle aussi forte impression en balayant la Française Kristina Mladenovic 6-1, 6-0. Ce qui n'est pas le cas de la Bélarusse Victoria Azarenka, finaliste des deux dernières éditions de "Flushing" qui a dû batailler pendant plus de deux heures face à la Japonaise Misaki Doi 6-7 (3/7), 6-4, 6-1. 
Une autre ancienne N.1 mondiale Ana Ivanovic a confirmé qu'il faudrait compter sur elle: la Serbe, revenue dans le Top 10 mondial pour la première fois depuis 2009, a facilement dominé l'Américaine Alison Riske 6-3, 6-0. Il y a bien eu un coup de tonnerre dans le tableau féminin avec l'exploit d'une adolescente de 15 ans, l'Américaine CiCi Bellis qui a fait chuter la Slovaque Dominika Cibulkova, finaliste de l'Open d'Australie 6-1, 4-6, 6-4. 
Dans le tableau masculin, le Croate Borna Coric, 17 ans, a lui donné un coup de vieux au Tchèque Lukas Rosol 6-4, 6-1, 6-2, pourtant vainqueur à Winston-Salem samedi dernier. Coric, qui a atteint les quarts de finales du tournoi d'Umag cet été, est cependant, encore loin du palmarès de Roger Federer qui a signé sa 50e victoire de l'année. 
Le Suisse a dominé l'Australien Marinko Matosevic 6-3, 6-4, 7-6 (7/4) sous les yeux de l'idole de son adolescence, le légende du basket-ball, star des Chicago Bulls, Michael Jordan. En l'absence du tenant du titre, son grand rival espagnol Rafael Nadal, l'ancien N.1 mondial a les cartes en mains pour remporter le 18e titre du Grand Chelem de sa carrière, son premier depuis deux ans. 
Au prochain tour, il sera confronté à l'Australien Sam Groth, redouté pour ses services. Il lui faudra peut-être vaincre plus tard entre autres l'Espagnol David Ferrer, qui a concédé un set face au Bosnien Damir Dzumhur 6-1, 6-2, 2-6, 6-2.  

AFP
Jeudi 28 Août 2014

Lu 469 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs