Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conneries de fquih




Conneries de fquih
Zappez. Zappez le repos, le sommeil, votre boulot, vos obligations et encore plus vos hobbies et loisirs au cas où vous en auriez.
Zappez la Vie ! C’est un certain Nhari qui vous le dit. C’est plus qu’un conseil ou une simple suggestion. C’est un ordre que vous êtes absolument tenu d’exécuter sans rechigner. Sans réfléchir. Sinon, c’est à vos risques et périls. Ce sont tous les toits du monde et le ciel avec, que vous allez recevoir sur la tête. Vous vous verrez ensevelis sous les décombres. Croyez-le sur parole. Il s’en était bien sorti ledit Nhari après avoir été poursuivi pour incitation au meurtre. La justice a eu un autre avis que nous autres, non seulement solidaires avec notre confrère Mokhtar Laghzioui visé par une sorte de fetwa  sanguinaire, mais aussi pour dénoncer  ce nouveau diktat d’une bande de pseudo-érudits aussi violents qu’incultes.
On avait tout de même fini par l’oublier avant qu’il nous gratifie d’une autre ignominie. Tout un pays qui vit un drame en ce mois sacré. Des familles  entières sont décimées par un horrible effondrement d’immeubles. Dans notre affliction, dans notre consternation, et tout en plaignant les victimes, et pour que cela ne se reproduise plus, nous avons appelé à  ce que les responsabilités soient définies. Sauf que pour l’inénarrable Nhari, les responsables (les coupables), ce sont les victimes elles-mêmes.
En vue de parer à tous les imprévus et d’échapper à toutes les catastrophes du monde, barricadez-vous 24 heures sur 24 dans des mosquées. Priez, priez, il en restera toujours quelque chose. Priez surtout pour que le toit de la mosquée ne craque pas comme s’est arrivé à Meknès …
Le comble, c’est que l’indécrottable Nhari, en cherchant à envoyer tout le monde, jeunes et moins jeunes, femmes, enfants, vieux et autres grabataires hors de chez eux à 2 heures du matin, a tenu à saccader son triste prêche, d’un rire aussi sarcastique que maladif. Comme pour narguer toutes ces pauvres victimes.
Le Roi Mohammed VI vient d’interdire à juste titre aux imams de mêler politique et religion. On ne saurait ne pas apprécier. Mais, à l’évidence, ce n’est pas assez quand l’atmosphère est polluée par des énergumènes genre Nhari. 
PS : Aux dernières nouvelles, Abdellah Nhari vient de se fendre d’une autre vidéo par laquelle il tente de colmater les brèches en disant tout le contraire de ce qu’il avait avancé. Insensé !

Par Mohamed Benarbia
Mercredi 16 Juillet 2014

Lu 2265 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs