Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Concourir ou jeûner ?




Les Jeux olympiques c’est pour bientôt. Contrairement à bien d’autres sportifs, ceux représentant les pays musulmans auront un tout autre souci que celui de viser les podiums ou de s’attaquer aux records. Si pour les autres athlètes les J.O coïncident avec la période juillet-août, pour eux, ce sera le Ramadan avec ce que cela sous-entend comme privations. Il est connu et reconnu que le jeûne et le sport de haut niveau ne font pas bon ménage. Et on n’a pas besoin d’être médecin confirmé ou diététicien spécialisé pour le décréter. Mais ce n’est pas pour autant que la polémique enfle à chaque fois qu’un rendez-vous sportif important doit se dérouler pendant le mois de Carême. Scientifiquement, un corps  non hydraté  ou peu alimenté, fournissant des efforts soutenus, se met en détresse après environ 40 minutes. Au-delà de ce délai, le corps encourt des dangers certains s’il poursuit le même effort. Il y a risque d’hypoglycémie, de blessures ou d’évanouissement. De plus, le rendement du sportif est faible et la performance impossible.  A quelques jours du coup d’envoi des J.O de Londres, il est grand temps que le Conseil des oulémas marocains donne son avis là-dessus pour ne pas parler de fatwa, terme devenu ridicule grâce à une pléthore de muftis improvisés. Le Conseil des oulémas doit agir par anticipation pour couper court à toute interprétation et avant que ces pseudo-muftis ne s’illustrent de nouveau et à leur triste manière. 
Pour rappel, le Raja de Casablanca a eu à disputer en 1999 la finale de la Coupe des clubs champions contre l’Espérance de Tunis en plein Ramadan. Les dirigeants de l’époque ont eu l’idée de solliciter un certain Zemzmi qui n’a pas hésité à dispenser les joueurs du jeûne. En Egypte, on semble mieux inspiré à ce niveau. Le mufti officiel de la république a d’ores et déjà autorisé les sportifs égyptiens qui seront présents à Londres à ne pas observer le jeûne, puisqu’ils seront en voyage.
 « Quiconque sera malade ou en voyage devra jeûner pendant le même nombre d’autres jours. Allāh désire la facilité pour vous… »   (Sourate Al Baqara)
 

Mohamed BENARBIA
Vendredi 13 Juillet 2012

Lu 2280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs