Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Comment savoir si on fait parfois des apnées du sommeil?




C'est souvent la personne qui dort à côté qui s'en aperçoit : après des bruits de ronflements, le dormeur s'arrête quelques secondes... de respirer ! On parle d'apnées quand les pauses respiratoires durent plus de dix secondes. Elles commencent à poser un problème quand elles se produisent plus de quatre ou cinq fois par nuit. En effet, elles peuvent entraîner une fatigue au réveil, des maux de tête, une somnolence dans la journée qui favorise les accidents domestiques ou de circulation. Le diagnostic de SAOS (syndrome d'apnées du sommeil obstructives) repose toutefois sur un enregistrement du sommeil en laboratoire. Le traitement nécessite d'améliorer d'abord son hygiène de vie (perdre du poids, supprimer l'alcool, le tabac et les anxiolytiques, dormir sur le côté) et d'aménager ses nuits. On propose le port d'une orthèse d'avancée mandibulaire dans la forme modérée. Et l'utilisation d'un dispositif de ventilation nasale en pression positive continue dans la forme sévère.

Libé
Samedi 29 Juillet 2017

Lu 109 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs