Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Commémoration aujourd’hui du 63ème anniversaire du soulèvement d’Oujda

Le 16 août 1953, les nationalistes de l'Oriental sont entrés dans l'histoire par la grande porte




Le peuple marocain célèbre, mardi, le 63ème anniversaire du soulèvement patriotique du 16 Août 1953 à Oujda, une date qui restera à jamais gravée en lettres d'or dans les annales de la lutte du Trône et du peuple pour le recouvrement de l'indépendance et la défense de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale.
Cet événement phare, qui représente la première étincelle de la Révolution du Roi et du Peuple, constitue également une page rayonnante de l'histoire contemporaine du Royaume, reflétant la grandeur du peuple marocain et sa soif pour la liberté, et illustrant l'héroïsme, les sacrifices des habitants de l'Oriental et leur mobilisation derrière le Trône alaouite pour la défense de la souveraineté nationale.
Le soulèvement du 16 Août 1953, qui a été mené par des nationalistes de l'Oriental, a permis à cette région d'entrer dans l'histoire par la grande porte. Cette région est devenue ainsi l'une des forteresses nationales, les plus résistantes face aux forces de l'occupant, qui voulait la voire soumise.
Ce soulèvement est intervenu dans un contexte de tension ayant précédé l'exil du regretté Souverain et des membres de la Famille Royale.
Les Oujdis qui ont pressenti le danger qui planait sur le Roi légitime, ont défié l'appareil répressif de l'occupant pour s'engager dans la désobéissance à l'ordre colonial et contre la présence des forces étrangères.
Déterminées à mettre fin à l'occupation et à insuffler un nouvel élan au mouvement nationaliste en gestation dans les autres régions, les populations de l'Oriental ont voulu, à travers cet élan de révolte, montrer qu'elles n'allaient jamais baisser les bras face aux manœuvres viles de l'occupant, et exprimer leur attachement indéfectible au Sultan Feu S.M Mohammed V.
Dans un discours adressé à la Nation, à l’occasion du lancement de l’Année internationale de la culture de la paix, S.M le Roi Mohammed VI s’est dit heureux que soit lancée "la campagne de l’Année internationale de la culture de la paix, dans la ville d’Oujda, aux frontières orientales de notre Royaume", soulignant que "cette ville est digne de cet honneur (...) en raison de l’esprit de combat et de jihad qu’elle a concrétisé et concrétisé encore en faveur du droit qui constitue le fondement de la paix".
"Il suffit de rappeler ici le soulèvement du 16 Août 1953 et les sentiments de patriotisme authentique avec lesquels la ville combattante d’Oujda avait à l’époque affronté le colonialisme", a relevé le Souverain. Et d’ajouter que "c’est également la ville qu’avait choisie notre grand père Feu Sa Majesté Mohammed V, que Dieu ait son âme, pour adresser, au nom de la conscience mondiale, son appel historique pour que les bienfaits de l’indépendance soient étendus à l’ensemble des pays du Maghreb arabe et de ses peuples et que soient garanties la concorde, la paix et l’entente entre nos pays et entre ceux-ci et le reste des pays du monde".
La ville d'Oujda a été ainsi au cœur du conflit, déchirée entre l'oppression et le diktat des colonisateurs et la résistance des nationalistes assoiffés de liberté à leur tête, le Père de la Nation, Feu S.M Mohammed V et son compagnon de lutte Feu S.M Hassan II.
En effet, la population d'Oujda a défié, lors de ce soulèvement, les balles des forces d'occupation. Plusieurs martyrs sont tombés sur le champ d'honneur et la répression sauvage s'est poursuivie par des arrestations dans les rangs des nationalistes.
Cet événement a démontré combien les populations de la capitale de l’Oriental vivaient intensément le climat d’effervescence et de ferveur patriotique qui a embrasé tout le pays, marquant un tournant décisif dans la lutte du peuple marocain contre le colonialisme et reflétant des liens profonds et ancrés entre le Trône alaouite et le peuple et la volonté commune pour parachever l'intégrité territoriale du Maroc.

Mardi 16 Août 2016

Lu 1635 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs