Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture en beauté du Printemps musical des alizés




Clôture en beauté du Printemps musical des alizés
La 14ème édition du Printemps musical des alizés a pris fin, au terme d’un long week-end au cours duquel la classe et la grâce de la musique classique ont fusionné avec le charme et la convivialité de la ville d’Essaouira, pour donner lieu à une atmosphère presque  magique.
Ainsi on pouvait croiser, dans une même salle de concert, des musiciens chevronnés, de jeunes talents, de fins connaisseurs, de simples profanes et parfois justes des curieux, en train d’admirer, chacun à sa manière, une musique classique qui descend de sa tour d’ivoire pour aller à la rencontre du grand public. 
Il en résulte une ambiance particulière qui semble enchanter même les musiciens habitués à un tout autre type de public. “Parfois, on est devant un public qui écoute très bien mais qui communique moins. Alors à chaque fois qu’on se trouve devant un public chaleureux, c’est quelque chose d’exceptionnel. 
Il y a là une atmosphère particulièrement chaleureuse et sympathique”, indique  à ce propos, à la MAP, Patrice Fontanarosa, violoniste et professeur au  Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
 Même son de cloche du côté du jeune musicien sud-coréen Da-Min Kim (violon).  “Ce qui m’a capté est le fait que ce festival soit ouvert au public. Tout le  monde peut écouter de la musique classique un peu partout dans la ville”, confie-t-il. “Je pense que c’est agréable et très important pour faire connaîre la  musique classique et la partager avec un large public”, a-t-il souligné. 
Cette 14ème édition s’est terminée sur un ton de renouveau et de rénovation,  avec un concert de clôture animé, à Dar Souiri, par l’Ensemble Contraste, qui tend à réinventer les limites du concert classique en plaçant le public au  centre de sa démarche, tout en se forgeant un style fait de diversité, de spontanéité et d’arrangements qui permettent une adaptation originale de la musique classique au tango, à la comédie musicale, au jazz et à la création contemporaine.
 

Mercredi 30 Avril 2014

Lu 89 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs