Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chtaibi souffle ses bougies avec grand bruit




Chtaibi souffle ses bougies avec grand bruit
Chemseddine Chtaibi fait les choses en grand. Pour son 31ème anniversaire, qu’il célébrait ce 14 décembre 2013, le milieu de terrain du Raja de Casablanca avait choisi le cadre idéal pour sa soirée de festivités : un Stade d’Agadir flambant neuf, dans lequel il avait invité près de 35.000 personnes, dont onze joueurs du CF Monterrey qui avaient pour ambition de gâcher la soirée.
Non seulement ils n’y sont pas parvenus, mais ils étaient aux premières loges pour voir le Marocain ouvrir son cadeau. Celui-ci lui a été livré à la 24ème minute par Jonathan Orozco, le gardien mexicain,  incapable de bloquer un centre de la droite de Zakaria El Hachimi. Tout heureux de cette délicate attention, Chtaibi n’avait plus qu’à pousser le ballon dans les filets et laisser éclater sa joie après avoir inscrit le premier des deux buts de la victoire finale des Nord-Africains (2:1).
“C’est une grande journée, nous avons fait un grand match, nous avons gagné et fait entrer de la joie dans ce stade, pour ce grand public qui nous a beaucoup soutenus”, confie à FIFA.com le héros du jour. “Je pense surtout à ma famille, qui m’aide toujours à chaque instant, et spécialement ma mère. Je suis très heureux, et j’espère qu’eux aussi le sont”.

Distribution de cadeaux
 
La famille Chtaibi avait sans doute le sourire pour l’occasion, tout comme un autre Marocain, certes beaucoup moins proche, mais qui a peut-être tenu un rôle dans la réussite du Rajaoui.  “Hier, c’était vendredi et je suis allé à la Mosquée”, raconte le milieu de terrain. “Quelqu’un est venu vers moi pour me dire : J’ai rêvé de toi, tu vas marquer demain, je te le jure’. Je n’aurais jamais cru que ça puisse se réaliser, mais je veux qu’il sache qu’il avait raison et que j’ai vécu un merveilleux anniversaire dont je vais me souvenir toute ma vie”.
Et le déballage des cadeaux n’est peut-être pas fini. Après cette victoire en quart de finale, qui fait suite à celle face à Auckland City en ouverture, les Marocains s’apprêtent à défier l’Atlético Mineiro dans le dernier carré. “C’est vrai, j’ai une nouvelle occasion de rentrer dans l’histoire”, admet-il timidement quand FIFA.com lui rappelle qu’il est le seul joueur à avoir gagné trois Coupes du Trône consécutivement sous trois maillots différents, avec le FUS de Rabat, le Maghreb de Fès, et le Raja entre 2011 et 2013. “J’espére qu’on fera encore un grand match et - pourquoi pas - qu’on jouera la finale pour donner de la joie à tous les Marocains.
Nous allons jouer contre Ronaldinho, un magicien. Si je pouvais échanger mon maillot avec lui, ce serait un très beau cadeau…”, avoue-t-il, avant de presque s’excuser pour avoir pensé à son bonheur personnel.
“Mon plus beau cadeau d’anniversaire, c’est de satisfaire le public marocain”, s’empresse-t-il d’ajouter. C’est le monde à l’envers : Chtaibi fête son anniversaire, mais c’est lui qui distribue les cadeaux…

Fifa.com
Lundi 16 Décembre 2013

Lu 713 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs