Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole

Un important dispositif mis en place dans la région Fès-Boulemane




Campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole
La campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole, dont la première phase s’étalera entre le 24 avril et le 12 mai, ciblera une population de 574.706 personnes dans la région Fès-Boulemane, dont 144.536 dans le monde rural.
Cette campagne ambitionne de vacciner au moins 95% de la population cible à tous les niveaux (région, province, circonscription sanitaire et localité, milieux urbain et rural) pour réduire au maximum le nombre d’enfants susceptibles à la rougeole et la rubéole et améliorer la couverture vaccinale, en rattrapant les enfants non ou incomplètement vaccinés par les autres antigènes, selon des données présentées mardi par la direction régionale de la santé. 

Destinée à une population âgée de 9 mois à 19 ans, durant la première phase, la campagne a la particularité de cibler une population qui, en sa grande partie, n’est pas touchée par le programme de vaccination de routine.

 Pour atteindre les objectifs affichés, un imposant dispositif sera mis en place. C’est ainsi que la direction régionale de la santé prévoit l’ouverture, en concertation avec différents partenaires, de 1.895 points de vaccination, répartis sur des établissements de soins de base et d’enseignement scolaire, des sièges de communes, des associations, de souks, de mosquées, d’orphelinats et de prisons.

Durant toute la durée de la campagne, des équipes de vaccination de 1.333 personnes seront mobilisées par la direction régionale, qui a déjà reçu 641.000 doses de vaccins. 

En parallèle, un plan de communication destiné à tous les acteurs de la société a été élaboré pour s’assurer de l’atteinte des objectifs fixés. Il comprend des séances éducatives sur la vaccination, des conférences destinées à en expliquer les objectifs, des concours de peinture au profit des élèves, des émissions sur les radios régionales et des réunions de sensibilisation dans les conseils locaux des oulemas. Cette campagne, dont le lancement coïncidera avec la deuxième semaine mondiale de l’immunisation, constitue l’un des axes de la stratégie nationale et régionale d’élimination de la rougeole, de la rubéole et du syndrome de rubéole congénitale, en vue d’accélérer l’atteinte de l’objectif national et régional d’élimination de ces deux maladies d’ici 2015.

Libé
Jeudi 18 Avril 2013

Lu 643 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs