Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cambriolage suspect des locaux de trois Fédérations sportives


Les responsables de la FRME attendus aujourd’hui au ministère



Cambriolage suspect des locaux de trois Fédérations sportives
 Faute de se faire connaître par les résultats probants de leurs sportifs,  trois Fédérations se trouvent au-devant de la scène grâce à une affaire de tout autre genre : une histoire de cambriolage. Au petit matin de samedi dernier, les locaux des Fédérations Royales marocaines de judo, de lutte et d’escrime, sis au Complexe Mohammed V à Casablanca, ont été cambriolés.
Pour la Fédération de lutte, le butin spolié consistait en trois ordinateurs dont un portable, tandis que l’instance fédérale de judo s’est fait dépouiller de deux PC, au moment où la Fédé d’escrime s’est vue soulagée de quatre PC. Une fois le cambriolage constaté, la police s’était rendue sur les lieux pour ne pas tarder à trouver les unités centrales appartenant aux Fédérations de judo et de lutte, délaissées dans le jardin du Complexe aux alentours de la porte 12. Quant aux PC de la Fédération d’escrime, ils n’ont pas encore été récupérés.
Pour avoir plus de détails sur ce cambriolage, nous avons tenté de contacter  des responsables des Fédérations concernées, mais en vain. Exception faite pour la lutte. Le président de la FRMLA, Fouad Meskout, a fait savoir à ce propos que des appareils électroniques ont été détournés dont une unité centrale a été trouvée. Et de préciser que c’est la cinquième fois que le local de la Fédération de lutte fait l’objet d’un acte de vol, expliquant ces actes criminels par  l’absence d’un système de sécurité efficace.
Pour le cas de l’instance gérant l’escrime nationale, ce cambriolage intervient à deux jours de la convocation de la Direction du sport relevant du ministère de tutelle à laquelle devait répondre le président de  la Fédération Royale marocaine d’escrime, Youssef Fathi. Celui-ci devra fournir aujourd’hui à partir de 15 heures des explications sur sa décision d’annuler les travaux de l’assemblée générale de la FRME qui devaient avoir lieu le 29 décembre dernier. Une annulation dictée par la position de certains membres qui ont voulu savoir le sort d’une somme considérable d’argent non versée dans les comptes de la Fédération  à l’occasion du Championnat d’Afrique d’escrime qualificatif aux Jeux olympiques de Londres qui avait eu lieu au Maroc au mois d’avril 2012, sachant qu’il y a des prestataires et des fournisseurs qui réclament, à ce jour, leur dû à la Fédération marocaine d’escrime.
A signaler qu’après l’annulation de l’AG, le secrétaire général de la Fédération Mohamed Nahi avait déposé sa démission.
 D’après une source proche du dossier, les membres contestataires voulaient savoir d’où provenait cet argent : est-ce de la Fédération internationale d’escrime ? Est-ce de la Confédération africaine de la discipline ? Ou bien des contributions des délégations participantes audit Championnat africain. D’ailleurs, c’est cette troisième option qui se veut la plus crédible.
Pour rappel, le ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Ouzzine avait décidé que son département ne devait plus octroyer des subventions aux Fédérations qui ne se mettaient pas à l’heure des nouveaux statuts

MOHAMED BOUARAB
Lundi 14 Janvier 2013

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs