Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

C’est parti pour les 7èmes Jeux de la Francophonie à Nice




C’est parti pour les 7èmes Jeux  de la Francophonie à Nice
C’est à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 15 septembre courant que se dérouleront les  septièmes Jeux de la Francophonie qui auront lieu dans la ville française de Nice et placés sous l’égide de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et sous le signe de la solidarité, de la diversité et de l'excellence.
Pour cette édition qui sera ouverte officiellement samedi par le président de la République française, François Hollande, 57 Etats et gouvernements sur les 77 membres de la Francophonie seront au rendez-vous. Ils auront à concourir dans sept disciplines sportives et autant d’épreuves culturelles.    
Le sport marocain sera bien entendu de la partie avec une délégation qui aura à cœur de pouvoir briller lors de cette manifestation, surtout qu’elle aura un challenge à réussir. A cet effet, il convient de rappeler qu’au cours de la précédente édition qui s’était déroulée à la capitale libanaise Beyrouth, le Maroc s’était classé deuxième, juste derrière la France, avec un total de 47 médailles dont 12 en or, 20 en argent et 15 en bronze.
A Nice, le sport national sera représenté dans les épreuves de lutte (55, 60, 66, 74, 84 et 120 kg), de judo (60, 66, 73, 81, 90, 100 et +100 kg), de tennis de table, de cyclisme sur route hommes, sachant que l’EN féminine de cyclisme a désisté, d’athlétisme et de football.
A propos du football, c’est l’équipe nationale des moins de 20 ans qui défendra les couleurs marocaines dans cette manifestation. Cette sélection fraîchement couronnée en or aux derniers Jeux méditerranéens qui avaient eu lieu à Mersin en Turquie entretient l’espoir légitime de faire bonne figure et d’aller le plus loin possible dans ce concours. D’ailleurs, ce tournoi de la Francophonie a souvent réussi au football marocain et ce, après la consécration en 2001 à Edmonton avec Mustapha Madih et la médaille de bronze en 2009 à Beyrouth avec Mustapha El Haddaoui.
Place donc à Hassan Benabicha, décidé avec ses poulains, à réussir leur sortie niçoise. Pour ce faire, ils doivent bien négocier le premier tour dont seul le premier décrochera son billet pour le stade des demi-finales.  
Au tour inaugural, l’équipe du Maroc devra affronter aujourd’hui le Cameroun, avant d’enchainer sur le Tchad (8 septembre) et le Burkina Faso (10 septembre). Des adversaires africains, certes, mais que connaît peu le staff technique national. Sauf que la confiance mesurée reste de mise chez le sélectionneur national Hassan Benabicha qui avait fait savoir dans une déclaration rapportée par la MAP que  "les joueurs, animés d'une forte détermination et d'un bon moral, croient dur comme fer à une autre consécration", bien entendu après celle des Jeux méditerranéens.
Toutefois, il faut rappeler que l’équipe dépêchée pour ces Jeux de la Francophonie sera amputée de plusieurs éléments clés dont les deux joueurs pros Adam Ennafati du Losc Lille et Hicham El Khaloua d’Alméria, qui n’ont pu être libérés par leurs clubs respectifs du fait que le tournoi ne coïncide pas avec les dates FIFA.
En athlétisme, le choix de la commission technique relevant de la FRMA a porté sur une sélection hétéroclite dans l’espoir de ramener quelques médailles comme ce fut le cas lors des Jeux méditerranéens ou panarabes. Car aux Mondiaux et aux Olympiades, les podiums sont devenus quasiment impossibles.
Ainsi, les chances réelles de médailles sont présentes avec Malika Akkaoui et Halima Hachlaf sur 800 m, Arafi Rabab sur 1500 m, Siham El Ouali Alami sur 3000 m steeple, Zakaria Mazouzi, Mohamed Moustaoui et Fouad El Kaam sur 1500 m, ou encore Hamid Ezzine sur 3000 m steeple.  
Pour rappel, les premiers Jeux de la Francophonie ont eu lieu au Maroc en 1989 et avaient vu la participation de 900 athlètes et 600 artistes de 39 pays.

A propos de la participation artistique marocaine

Vingt-cinq artistes marocains se produiront devant le public français à l'occasion de la 7ème édition des Jeux de la Francophonie, indique un communiqué du ministère de la Culture.
Les artistes marocains, répartis sur sept disciplines, sont Hajar Hamidi (conte), le groupe Mazagan (chanson), le groupe Lhiba King Zoo (hip hop), Stylers Crew (jonglerie), Redouane Chellaf (peinture), Saouli Abdeljalil (sculpture) et Abderrahman Doukkane (photographie).
Ces candidats, selon ledit communiqué, ont fait l'objet d'une sélection rigoureuse par un jury totalement indépendant, mandaté par
le Comité international des Jeux de la Francophonie.

Mohamed Bouarab
Vendredi 6 Septembre 2013

Lu 871 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs