Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

C’est parti pour le duel Barça-Real

Première journée de la Liga




C’est parti pour le duel Barça-Real
Le duel FC Barcelone-Real Madrid a repris sur les mêmes bases que ces dernières années, dimanche pour la 1re journée du Championnat d'Espagne, avec un festival offensif du Barça, un succès accroché du Real et des débuts victorieux pour leurs entraîneurs.
Sous les ordres du technicien argentin Gerardo "Tata" Martino, les champions en titre ont écœuré Levante au Camp Nou (7-0), avec deux buts de Lionel Messi, tandis que les Madrilènes, désormais dirigés par l'Italien Carlo Ancelotti, ont peiné pour battre le Betis Séville sur un but d'Isco en fin de match (2-1).
Les deux grands rivaux pointent déjà en tête de la Liga, où l'Atletico les a rejoints en fin de soirée en s'imposant 3-1 sur la pelouse du FC Séville où les Français Kevin Gameiro et Geoffrey Kondogbia sont entrés en jeu.
Si Martino pouvait avoir un sourire de fierté après cette soirée riche de promesses, "Carletto" devait sans doute éprouver du soulagement, tant son équipe s'est montrée imprécise.
A l'inverse, il fallait voir la mine déconfite de l'entraîneur de Levante, Joaquin Caparros, évoquant avec fatalisme la course à deux qui se dessine déjà en tête de la Liga.
"Nous venons de sortir de chez le dentiste, comme je dis souvent, et maintenant, c'est aux autres d'y passer. Nous aimerions que le match du Real Madrid soit dimanche prochain, comme ça, on serait débarrassés", a lâché le technicien, dépité. La star argentine Lionel Messi, meilleur buteur du championnat l'an dernier (46 buts), a contribué à accabler Caparros en marquant deux fois, dont un penalty, et en offrant une passe décisive à Pedro, lui aussi double buteur.
Le score étant acquis à la mi-temps (6-0), le technicien argentin a pu en profiter pour faire souffler Messi, qui souffrait la semaine dernière de la cuisse, et lancer la recrue brésilienne Neymar, qui a joué ses 25 premières minutes en Liga.
Les "Colchoneros", troisièmes de Liga la saison passée, ont eux aussi débuté par un succès en allant battre chez lui le FC Séville au terme d'un match engagé et indécis: Diego Costa a ouvert le score, puis redonné l'avantage aux Madrilènes après l'égalisation de Diego Perotti (2-1). L'ancien Parisien Cristian Rodriguez a alourdi le score dans les arrêts de jeu.
Un peu plus tôt, à Santiago Bernabeu, le Real a eu beaucoup de difficultés à se défaire du Betis Séville (2-1).
AFP

Libé
Lundi 19 Août 2013

Lu 206 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs