Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bras de fer entre Cheb Kader et les organisateurs du FIRO


Considéré comme le novateur du rai dans les années 80, Cheb Kader est présenté comme le véritable précurseur de ce genre musical en France



Le pseudo de l’artiste, déposé et protégé  depuis 30 ans à la SACEM, exploité à son insu au Festival international
de rai


Désormais rendez-vous incontournable de toute la région orientale, le Festival international de rai, qui se déroule actuellement à Oujda prévoit, cette année encore, la participation d’une pléiade d’artistes de renom, à l’instar de Adil Lmiloudi, Kader Japonais, Zahouania, Reda Talinani, Mister You et Cheb Khaled. Parmi les têtes d’affiche qui feront, selon les organisateurs, le bonheur des festivaliers, figure également « Cheb Kader ». Sauf qu’il ne s’agit pas du célèbre chanteur marocain que l’on ne présente plus, riche d’une carrière de plus de 30 ans et auteur des fameux «Sid El Houari», «El ghaiba», «El awama», ou encore «Bghit bladi», mais d’un jeune chanteur qui exploite ce pseudonyme d’une manière parfaitement illégale et qui est néanmoins à l’affiche d’un festival international.  «C’est des gens qui utilisent mon nom à des fins de propagande et de tromperie», souligne Cheb Kader dans un communiqué. «Mon pseudonyme, protégé depuis 1985, est aujourd'hui à l’affiche d’un festival où je ne suis pas présent. J'ai demandé aux organisateurs de trouver une solution à cette ambiguïté. Mais ils n’ont jamais voulu donner suite à ma demande. «Il s’agit d’un autre Cheb Kader», m’ont-ils répondu, ajoute l’artiste dans ledit communiqué. «Comme s’il pouvait y avoir deux Michael Jackson ou deux Nass El Ghiwane», s’indigne-t-il, avant de préciser que «Cheb kader est un pseudonyme déposé depuis de très nombreuses années à la Société des auteurs et compositeurs de musiques (SACEM)».  
Mais comment peut-on encourager de tels agissements illégaux dans un festival à vocation internationale et même si au Maroc, comme dans de nombreux pays, le Code de la propriété intellectuelle est clair et dispose de différents articles qui fixent l’esprit de reconnaissance de la notion de droit d’auteur et assimilent, entre autres, le pseudonyme à une marque de fabrique qui sert à distinguer les produits ou services d’une personne physique ou morale. Il ne peut ainsi être adopté comme marque un signe portant atteinte à des droits antérieurs, et notamment à une dénomination ou raison sociale s’il existe un risque de confusion dans l’esprit du public (mots, assemblages de mots,  pseudonymes, sigles…) donc affaire à suivre.
D’autre part, et dans le cadre de l’actualité musicale de Cheb Kader, le chanteur a récemment enregistré une nouvelle version de son fameux titre «Manensak» avec l’Orchestre philharmonique de Sofia. Dans les bacs depuis quelques mois, le nouveau single a été enregistré en Bulgarie, précise le pionnier du raï qui confie s’être lancé dans cette aventure avec beaucoup d’enthousiasme et d’assurance. Il faut rappeler que ce pionnier du rai a, depuis toujours, été attiré par la musique classique. C’est dire combien il  était heureux de travailler avec cet ensemble. Lui qui  n’hésite pas à pousser les limites de l’initiative et de la créativité. Mais si l’artiste a choisi de travailler avec l’Orchestre philharmonique de Sofia dans cette magnifique aventure, il n’exclut pas une éventuelle collaboration avec l’Orchestre philharmonique du Maroc dont il dit beaucoup de bien.  «J’ai déjà assisté à l’une des prestations de l’Orchestre philharmonique du Maroc à Rabat, et je peux dire que cet ensemble évolue d’année en année. Il n’est pas exclu que je travaille un jour avec  l’OPM qui s’investit énormément pour promouvoir cette musique», a-t-il assuré. 
 

Mehdi Ouassat
Lundi 3 Août 2015

Lu 1045 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs