Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouznika se met à l’heure de la fantasia




Bouznika se met à l’heure de la fantasia
La 2ème édition du Festival de Tbourida (fantasia) de Bouznika «Khayl wa Khayr» qui aura lieu du 20 au 24 août, prévoit une programmation riche et variée pour célébrer cet art populaire et séculaire. Placée sous le thème «Khayl wa Khayr», cette édition comprend des exhibitions de Tbourida animées par des Sorbas (34 dont une féminine)  représentant les différentes régions du Maroc, une exposition des arts plastiques  autour des chevaux, ainsi que des espaces de promotion des produits de terroir, ont fait savoir les organisateurs mardi, lors d’une conférence de presse à Bouznika. 
«Nous avons consacré pour  cette édition, des espaces à la promotion des  produits de terroir pour mettre en avant les potentialités agricoles dont  regorge la région Chaouia-Ouardigha, et aider les associations et les  coopératives locales à valoriser leurs produits, les promouvoir et les commercialiser», a précisé à cette occasion, Mohammed Kharroussi, président de l’Association locale du développement du cheval et de la fantasia, initiatrice du festival. 
Organisé en coordination avec la municipalité de Bouznika, la préfecture de  la province de Benslimane et la Société Royale d’encouragement du cheval, cet événement équestre sera également, marqué par la mise en place d’une unité de collecte de sang visant à sensibiliser la population locale et les festivaliers  à l’importance du don de sang, a indiqué M. Kharrousi.
Il a, en outre, fait savoir que plusieurs ateliers de peinture, de calligraphie et d’initiation à l’équitation et à la morphologie du cheval figurent au programme.
Un village d’enfants a été par ailleurs spécialement créé pour l’occasion dans le but de divertir les petits de la région, à travers une panoplie d’activités ludiques et éducatives, a souligné pour sa part Bouchra Charaf,  animatrice au festival. 
Des concerts animés par des troupes musicales locales et des artistes marocains sont également au menu du festival, a fait savoir Cherki Serouti, directeur artistique du festival. 
Le Festival de Tbourida de Bouznika vise en premier lieu à préserver l’art  séculaire de la Tbourida, tout en le mettant au service du développement social  et humain, et à transmettre aux générations futures les valeurs de respect, de courage et d’honneur, véhiculées par cette noble conquête de l’homme qu’est le cheval, assurent les organisateurs. 
 
 
 
 
 

MAP

Samedi 16 Août 2014

Lu 3262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs