Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillons de culture




Bouillons de culture
Exposition

Le vernissage de l'exposition "Encre d'Afrique" est prévu aujourd’hui jeudi 16 octobre,  à la Villa des arts de Rabat (18h00). L'exposition se poursuivra jusqu'au 28 novembre prochain.
"C'est à Tighdouine, bourg situé dans une vallée, à l'est de Marrakech, que  la Fondation ONA et la Fondation CDG ont organisé une résidence-atelier, du 23  mai au 1er juin 2014, à l'occasion de la célébration de l'année de l'Afrique,  et à laquelle ont pris part treize artistes originaires du Bénin, du Mali, du Maroc,  du Sénégal et du Togo", indique-t-on dans le newsletter de la Fondation ONA.  "Le choix du site n'était pas fortuit. Loin du bruit et de la fureur de la  ville, entourée d'oliviers, de palmeraies et de cactées en fleurs, de sources  qui bruissent doucement, le cadre est propice à la créativité. Les résidents y  ont travaillé, selon leur bon vouloir, entre flâneries et discussions à  pinceaux rompus", ajoute-t-on.  "Sans nul doute, ils ont pris plaisir à travailler, car les œuvres créées en  cette occurrence témoignent d'une puissante expression. Pour emprunter au  vocabulaire de l'obstétrique, on peut dire que les  tableaux et sculptures des résidents ont été les fruits d'une procréation  assistée par l'environnement", poursuit cette source.

Concert

Un concert acoustique avec les Jeunes talents du Bureau des arts de  l'ISCAE (Institut supérieur de commerce et d'administration des entreprises) se  produira, le 23 octobre,  à la Villa des arts de Casablanca (20h00). Créé en 2010, le Bureau des arts de l'ISCAE est une association   initiée par des étudiants passionnés par la création artistique et surtout  musicale. "Promouvoir l'art au sein de leur école, telle était leur objectif  principal.
Aujourd'hui, ces jeunes musiciens font tout pour faire entendre leur voix et partager leur grande passion pour la musique, en  adoptant des styles différents: musique orientale, occidentale ou s'inspirant  du folklore marocain", indique un communiqué de la Fondation ONA. "Connus pour l'interprétation de la fameuse « Hamdouchia » de Hamid Kassri, chantée par la voix sublime de Safaa Bouzaid, accompagnée par Youssef Tebaa, le guitariste, ainsi que par Omar Jebari en percussion, ces jeunes musiciens n'ont pas l'air d'être de simples amateurs. 

Jeudi 16 Octobre 2014

Lu 43 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs