Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Poésie

Un séminaire intellectuel sur l'écriture poétique et les nouveaux médias de communication sera organisé, aujourd’hui à Tétouan, à l'initiative de la Maison de la poésie.
Cette conférence, à laquelle prendra part une pléiade d'écrivains et de critiques, en l’occurrence Abdesslam Benabdelali, Zhor Karam, Youssef Naouri et Rachid Barhoun, s'inscrit dans le cadre d'une série de rencontres intellectuelles et critiques visant à ouvrir la poésie sur les préoccupations actuelles du monde et les questions du dialogue contemporain.
Elle se penchera en particulier sur la réalité de l'écriture poétique et ses manifestations contemporaines via les nouveaux médias, qui ont abouti à de nouvelles formes de communication et de diffusion de la création artistique. Selon les organisateurs, les nouveaux médias ont donné lieu à "une création interactive" qui exige de nouvelles conditions tant au niveau de la création que de la diffusion, ajoutant que ces médias ne constituent pas de simples moyens de transmission du texte écrit, mais des médias évolutifs qui ont "un impact sur l'être humain lui même".

Concours

L'artiste marocain Said Azraib a remporté le premier Prix du concours organisé dans le cadre de la Rencontre arabe des jeunes artistes-peintres clôturée, dimanche, à Tétouan.
Le deuxième prix, traitant de la thématique "La jeunesse arabe et la lutte contre la violence et l'extrémisme", est revenu à Redouane Hachimi du Sultanat d'Oman, alors que les troisième et quatrième prix ont été attribués, respectivement, à Idriss Darif du Maroc et à Laila Haidar du Yémen.
Le cinquième prix a, quant à lui, été remis à l'artiste-peintre Fahd Maadid du Qatar, ex-æquo, avec Mohamed Abdelaziz Hamssi de la Jordanie. L'artiste marocain Idriss Darif s'est également vu décerner le premier prix du concours de l'exposition collective ayant réuni plus de 200 œuvres des arts plastiques traitant de la lutte contre la violence et l'extrémisme, qui se tient en marge de cette manifestation arabe placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Le deuxième prix de cette compétition a été remis à Oussama Youssef Bachri Michael de l'Égypte, alors que les troisième, quatrième et cinquième prix ont été attribués, respectivement, à Abdelhadi Abdellah Salem de l'Arabie Saoudite, Mohamed Bouhrat du Maroc et Sondoss Tissir Zakaria de la Palestine. Le jury, initié par le ministère de la Jeunesse et des Sports, était composé de l'artiste-peintre tétouanais Bouabid Bouzid et de l'artiste marocain Said Nali, ainsi que des artistes Aicha Mansour et Ahmed Al-Imam Jamii représentant la Ligue arabe.
Cette grand-messe des arts plastiques, organisée dans le cadre des manifestations "Rabat, capitale de la jeunesse arabe 2016" sous le signe "Pour une jeunesse coexistante et créative", a connu la participation de 250 jeunes artistes représentant 7 pays arabes, à savoir la Jordanie, l'Arabie Saoudite, le Sultanat d'Oman, la Palestine, l’Égypte, le Yémen et  le Maroc.

 

Mardi 27 Décembre 2016

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs