Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de Culture




Bouillon de Culture
Exposition
L'exposition «Deux siècles de presse écrite au Maroc», organisée par le ministère de la Communication, a été lancée à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, indique samedi un communiqué du ministère. Cette exposition, initiée par la Direction du portail national et de la  documentation au ministère, vise à préserver la mémoire de la presse marocaine, mettre la lumière sur l'évolution de la pratique journalistique au Maroc et connaître le mode d'accompagnement par la presse écrite des mutations qu'a connues le Royaume sur les plans économique et social, a souligné le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi, faisant savoir que d'autres expositions similaires seront organisées dans différentes régions du Royaume. Organisée au siège du ministère, cette exposition donne à apprécier des photographies revisitant les Unes des journaux-papiers publiés ou édités au Maroc depuis 1821. Sont exposés 54 tableaux englobant 193 photos numérisées relatives à trois périodes historiques : l'avant-Protectorat, le Protectorat et l'indépendance. Cette exposition est ouverte au grand public jusqu'au 31 mai courant.

Cinéma
Le premier film écrit et réalisé par le comédien Clovis Cornillac, "Un peu, beaucoup, aveuglément", et "Le dernier coup de marteau" d'Alix Delaporte, ont été primés au Festival du film français Colcoa à Hollywood. "Un peu, beaucoup, aveuglément" a reçu le prix du public lors du Festival City of lights City of Angels, où il a été présenté en première mondiale. Le film sortira le 6 mai courant. "Le dernier coup de marteau", qui a fait sa première nord-américaine à Colcoa et qui est sorti en mars en France, a pour sa part décroché le prix de la critique. "Les héritiers", de Marie-Castille Mention-Schaar, a de son côté obtenu le prix spécial du public et le prix spécial de la critique. Dans la sélection de films et séries télévisés, "Danbé, la tête haute", de Bourlem Guerdjou, s'est vu décerner le prix du meilleur téléfilm, tandis qu'"Engrenages", l'une des séries françaises au plus fort succès international jamais observé, a vu sa saison 5 déclarée "meilleure série" lors de la 19e édition du festival.

Lundi 4 Mai 2015

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs