Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bientôt plus de problèmes d’assainissement à Laâyoune




Pour résoudre le problème de l’assainissement liquide de Laâyoune, l’ONEP envisage  un investissement de  628 MDH sur la période 2009-2012 Pou venir à bout du problème d’assainissement liquide qui se pose avec acuité au niveau de la région de Laâyoune, la délégation régionale de l’Office national de l’eau potable (ONEP) vient d’établir un plan d’investissement couvrant la période 2009-2012. L’office prévoit de mobiliser  une enveloppe budgétaire de 628 millions de dirhams, qui sera consacrée au programme de mise à niveau du secteur de l’assainissement liquide dans la Région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, à l’horizon 2012. Selon les données recueillies auprès de la délégation de l’ONEP, ce programme devrait être financé dans le cadre d’un partenariat entre l’ONEP, l’Agence du Sud, le ministère de l’Intérieur et les communes concernées. Il   portera sur l’élargissement du réseau d’évacuation des eaux usées, la réalisation d’un tunnel pour le traitement de ces eaux à Laâyoune, de stations de pompage, d’un canal d’évacuation et d’une station de traitement à Al-Marssa. Il comprendra aussi la réalisation de plusieurs stations de pompage et d’une station d’épuration  à Boujdour ainsi que la préparation d’études des projets d’évacuation des eaux usées dans les  centres de Foum El-Ouad, Tah et Akhenfir.
A noter que l’ONEP a pris en main la gestion effective du secteur de l’assainissement à Laâyoune  depuis le 1er  janvier 2006, conformément à un accord signé avec le conseil municipal de Laâyoune. Cet accord, étalé sur 15 ans, vise  à structurer les voies administratives, techniques et financières organisant la gestion déléguée du service d’assainissement liquide. Afin de satisfaire les besoins en eau potable à moyen et long termes des villes du Sud du Royaume, et  assurer l’alimentation en eau potable des petits centres relevant de la région du Sahara, les services chargés de l’eau ont injecté, ces deux dernières années, un budget de plus de 778 MDH. Montant alloué à différenttes activités telles que le renforcement du service de dessalement et plusieurs autres  ouvrages de production d’eau potable à Smara. 

A.E.K.
Jeudi 8 Octobre 2009

Lu 500 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs