Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Béni Mellal : Lancement de plusieurs projets dans des communes montagneuses




Le wali de la région Tadla-Azilal, gouverneur de la province de Béni Mellal a lancé jeudi plusieurs projets de développement dans des communes rurales montagneuses.
Ces projets s'inscrivent dans le cadre de la politique de proximité, de l'accompagnement de l'action des conseils communaux pour la promotion du développement au niveau local, et du renforcement de la décentralisation et de la bonne gouvernance.
Au Douar Tangarf (commune de Boutfrda), le wali a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d'un internat d'une école communale, pour plus de 6,5 millions de DH, financé par l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de la région Tadla-Azilal.
Dans la même commune, le wali a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d'un hôpital rural qui bénéficiera à près de 3.700 habitants de cinq douars pour un coût avoisinant 800.000 de DH, financé par le ministère de la Santé. Dans la commune de Tzoukat, le wali a donné le coup d'envoi de la construction d'une route de 11,5 km entre Tangarf et Taghazout et de l'aménagement de la route liant Tzoukat Aït Rbaa et Taghazout (9 km).
Ces deux projets, dont le coût est estimé à plus de 22 millions de DH, sont financés par le Conseil régional de Tadla-Azilal et visent le désenclavement de cette région.
Le wali s'est enquis, dans la même commune, du projet de raccordement des douars de Tzoukat et Taghazout (commune Boutfrda) au réseau électrique, à travers la création d'un réseau moyenne tension d'une longueur de 12 km et d'un réseau basse tension de 15 km.
Ce projet, estimé à près de 6 millions de DH, sera financé par l'Office national de l'électricité, la commune et les bénéficiaires.
Dans la commune rurale Aghbala, le wali a donné le coup d'envoi de la construction d'un internat du lycée Sidi Amer Ouheli, d'une capacité d'hébergement de 120 élèves.
Ce projet, qui a pour objectif de lutter contre l'abandon scolaire, est estimé à plus de 9 millions de DH, financé par l'Académie régionale de l'éducation et de la formation.
Dans la même commune, le wali a inauguré le siège du centre social multidisciplinaire, réalisé et équipé par la wilaya de la région Tadla-Azilal dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain pour un coût estimé à plus de 2,68 millions de DH. Ce projet, qui bénéficiera à 100 personnes, ambitionne notamment de développer les capacités des jeunes, de lutter contre l'analphabétisme et de permettre aux personnes à besoins spécifiques de bénéficier de séances de kinésithérapie.
Le wali s'est enquis aussi du projet d'assainissement liquide du centre Aghbala, dont le coût s'élève à 7 millions de DH.
Il a également procédé à la pose de la première pierre pour la construction d'un centre de santé et d'une maternité au centre Aghbala, pour un coût avoisinant 1,377 million de DH, financé par le ministère de la Santé. Dans la commune Tizi Nissli, le wali a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d'une école communautaire, dont le coût est estimé à plus de 12 millions de DH.

MAP
Mardi 17 Janvier 2012

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs