Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ban Ki-moon appelle la Russie à éviter une escalade en Ukraine

Sept pays du G8 suspendent leurs préparatifs du Sommet de Sotchi




Ban Ki-moon appelle la Russie  à éviter une escalade en Ukraine
Ban Ki-moon, a appelé lundi à garantir l'indépendance de l'Ukraine et exhorté la Russie à s'abstenir de prendre des actions qui pourraient mener à une escalade de la crise.
 "Il est essentiel de garantir le plein respect et la préservation de l'indépendance, l'unité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine. La Russie doit s'abstenir de tout acte qui pourrait mener à une nouvelle escalade", a déclaré M. Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse à Genève. Il a également appelé à un "dialogue immédiat" entre les parties auxquelles il a demandé de faire "baisser la température". Entre menaces d'isolement et main tendue, l'Occident cherchait lundi une solution diplomatique avec la Russie, accusée par l'Ukraine d'avoir choisi la guerre, alors que des commandos armés pro-russes ont pris de fait le contrôle de la Crimée.
 Moscou a désormais un "contrôle opérationnel complet" sur la Crimée, a estimé dimanche à Washington un responsable américain, sous couvert de l'anonymat.
 A Moscou, la Bourse chutait de plus de 5% et le rouble plongeait à des records historiques de faiblesse à l'ouverture des marchés financiers, qui paniquaient face à l'un des plus graves conflits entre l'Occident et la Russie depuis la chute du mur de Berlin en 1989.
 Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a pour sa part annoncé sa venue mardi à Kiev pour réaffirmer le "soutien fort des Etats-Unis à la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de l'Ukraine". Il sera précédé par le numéro deux de l'ONU, Jan Eliasson.
 Les Etats-Unis ont annoncé lundi qu'ils demandaient l'envoi "immédiat" en Ukraine d'observateurs de l'OSCE (Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe) pour tenter de "veiller au respect de l'intégrité territoriale".
 Dans des conversations téléphoniques avec la chancelière allemande Angela Merkel, Vladimir Poutine a assuré dimanche que la réponse de la Russie à "la menace constante d'actes violents de la part des forces ultranationalistes (...) était totalement adaptée". Il a néanmoins accepté la création d'un "groupe de contact" pour entamer "un dialogue politique" sur l'Ukraine.
A Kiev, le ministre des Affaires étrangères britannique William Hague et son homologue grec, Evangelos Venizelos, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE, doivent s'entretenir avec les nouvelles autorités, après la destitution le 22 février du président Viktor Ianoukovitch.
Dimanche, les dirigeants des pays les plus industrialisés, condamnant la "claire violation" de la souveraineté de l'Ukraine par Moscou, ont annoncé la suspension de leurs préparatifs en vue du Sommet du G8 à Sotchi (Russie) en juin.
 L'Otan a, elle, appelé Moscou et Kiev à rechercher une "solution pacifique" à la crise à travers le "dialogue" et le "déploiement d'observateurs internationaux", selon son secrétaire général, Anders Fogh Rasmussen.  

AFP
Mardi 4 Mars 2014

Lu 442 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs