Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au moins 6 morts dans des combats à Aden impliquant Al-Qaïda

L'Arabie Saoudite intercepte un nouveau missile Scud tiré de Sanaa




Au moins six personnes, dont quatre membres d'une même famille, ont été tuées dans des combats entre jihadistes d'Al-Qaïda et forces gouvernementales mardi à Aden, deuxième ville du Yémen, selon des responsables de la sécurité et des témoins.
 Ces victimes ont été signalées alors que les forces gouvernementales yéménites, soutenues par une coalition arabe sous commandement saoudien, lançaient une opération pour déloger des combattants d'Al-Qaïda d'un quartier qu'ils contrôlent à Aden, grande ville portuaire du sud.
Les troupes loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi ont encerclé le quartier d'Al-Mansourah, dans le centre-ville, ce qui a provoqué des combats avec des hommes d'Al-Qaïda, ont indiqué des sources des services de sécurité.
 Deux membres d'Al-Qaïda ont été tués dans ces affrontements qui ont vu l'intervention d'hélicoptères d'assaut Apache de la coalition arabe, conduite par l'Arabie saoudite, selon les mêmes sources.
 Des habitants ont indiqué que ce quartier d'Aden a été survolé par des avions de combat de la coalition pendant les combats.
 "Nous vivons dans la terreur (...) On s'est débarrassé des Houthis (rebelles chiites venus du nord), mais Al-Qaïda nous fait vivre l'enfer", a témoigné un habitant sous le couvert de l'anonymat.
 La coalition arabe sous commandement saoudien est intervenue au Yémen en mars 2015, initialement pour déloger les rebelles chiites Houthis, accusés de liens avec l'Iran et qui contrôlent depuis septembre 2014 la capitale Sanaa. Elle a aidé les forces gouvernementales à reprendre Aden, deuxième ville du Yémen, aux Houthis en juillet 2015.
Al-Qaïda et le groupe Etat islamique (EI) ont profité de l'absence de l'autorité de l'Etat pour renforcer leur présence à Aden et dans d'autres régions du sud et du sud-est du Yémen. Leurs attaques contre les officiers de sécurité et les responsables gouvernementaux se sont intensifiées ces derniers mois à Aden où Al-Qaïda agit à visage découvert.
Par ailleurs, un missile Patriot de l'armée saoudienne a intercepté et détruit mardi un Scud tiré du Yémen, au lendemain de la destruction d'un autre missile du même type ayant visé le sud du royaume, a indiqué la coalition arabe qui combat les rebelles chiites yéménites.
Les débris du nouveau Scud sont tombés dans la province frontalière de Jazan, sans faire de victime en Arabie saoudite, a précisé à l'AFP le porte-parole de la coalition, le général de brigade saoudien Ahmed Assiri.
Le missile avait été tiré par les rebelles depuis la capitale yéménite Sanaa, a-t-il dit.
Un Scud, tiré tôt lundi du Yémen vers une ville du sud de l'Arabie saoudite où se trouve une importante base militaire, avait déjà été intercepté par la défense antiaérienne, avait indiqué le même porte-parole.
L'armée saoudienne a déployé des batteries de missiles anti-missiles Patriot à la frontière avec le Yémen depuis le début de la campagne militaire en mars dernier contre les rebelles chiites Houthis, soutenus par l'Iran et qui se sont emparés d'une bonne partie du Yémen et de la capitale Sanaa.
En avril 2015, le ministère saoudien de la Défense avait affirmé avoir "éliminé" la menace de missiles pouvant être tirés à partir du Yémen.
Depuis l'intervention militaire au Yémen, les tirs de missiles et d'autres projectiles ont fait plus de 90 morts, civils et militaires, dans le sud de l'Arabie saoudite.
Début février, le général Assiri a indiqué qu'au total 375 civils, dont 63 enfants, avaient été "tués ou blessés" depuis mars 2015 dans le royaume saoudien par des tirs en provenance du Yémen.
 Il a ajouté que plus de 40.000 obus de mortier, roquettes Katioucha et autres projectiles avaient été tirés du Yémen contre le territoire saoudien en quelque 10 mois.

 

Mercredi 10 Février 2016

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs