Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Assad déterminé à continuer le combat contre les rebelles




Assad déterminé à continuer  le combat contre les rebelles
Le président syrien Bachar Al-Assad a dit mercredi sa détermination à poursuivre la guerre contre les rebelles, lors d’une rare visite à des personnes déplacées par les combats près de Damas, selon les médias d’Etat.
 «L’Etat continuera de combattre le terrorisme et les terroristes qui ont déplacé les citoyens de leurs foyers et commis des crimes odieux», a dit M. Assad, alors que le conflit qui a dévasté la Syrie et fait plus de 140.000 morts, entre samedi dans sa quatrième année.
 Depuis le début du conflit, déclenché le 15 mars 2011 par une contestation pacifique qui, face à la répression, s’est transformée en une rébellion armée, le régime Assad désigne par «terroristes» les insurgés qui cherchent à le renverser. M. Assad s’est rendu le matin dans le centre de déplacés d’Al-Doueir dans la localité de Adra dans la province de Damas, selon la télévision et l’agence SANA.  Il a «inspecté la situation des déplacés», «a écouté leurs doléances» et s’est «informé des conditions de leur séjour» dans le centre.
 «L’Etat continuera d’assurer les besoins essentiels des déplacés jusqu’à leur retour dans leurs foyers», a dit M. Assad.
Une photo postée sur le compte officiel Twitter de son bureau montre le chef de l’Etat parlant à des femmes et des enfants dans le centre de déplacés. 
 La ville d’Adra est située au nord-est de la capitale syrienne. Elle fut le théâtre de combats entre rebelles et forces du régime qui avaient lancé en décembre une large offensive pour en expulser les insurgés.
 La dernière apparition publique du président syrien remonte à janvier lorsqu’il avait participé à une prière dans une mosquée à Damas.
 M. Assad avait annoncé en janvier à l’AFP qu’il y avait «de fortes chances» qu’il soit candidat à un nouveau mandat lors de la présidentielle prévue en principe en juin, malgré la guerre qui fait rage dans ce pays.
 Selon des chiffres de l’ONU, près de 2,5 millions de Syriens, dont 1,2 million d’enfants, ont fui leur pays pour se réfugier principalement dans les pays voisins alors que 6,5 millions ont été déplacés à l’intérieur du pays. 

AFP
Jeudi 13 Mars 2014

Lu 328 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs