Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Asilah sous le signe de la créativité


Le 36ème Moussem culturel de la ville a pris fin



Asilah sous le signe de la créativité
Le rideau est tombé, vendredi soir, sur le 36ème  Moussem culturel international d'Assilah, lors d'une cérémonie placée sous le  signe de la communication et de la reconnaissance envers les Zailachis ayant  marqué le quotidien de cette charmante ville du Nord du  Royaume.
Entourés de leurs proches, les habitants de la ville se sont succédé à la  tribune pour recevoir les prix qui leur ont été décernés par la Fondation du Forum d'Assilah, en récompense de leurs apports à la vie économique, sociale,  culturelle et sportive de la ville.
Une dizaine de prix ont été remis à cette occasion, dont ceux de la maman  modèle, de la femme ouvrière, de l'artisan, du sportif, de l'enfant et de  l'Association de l'année, outre deux prix récompensant les élèves les plus  méritants au baccalauréat et les gagnants des concours de la poésie, du roman,  du théâtre et du journalisme organisés dans le sillage de cette édition.
Au terme de cette cérémonie rehaussée par la présence d'élus locaux et  d'intellectuels marocains et arabes, il a été procédé à la lecture d'un message  de loyauté adressé à SM le Roi Mohammed VI. Dans une déclaration à la MAP, le secrétaire général de la  Fondation du Forum d'Assilah, Mohamed Benaïssa, a souligné que le bilan de cette  année a été riche à plus d'un égard, de par le nombre et la qualité des  personnalités ayant pris part aux colloques programmés, dont des responsables  gouvernementaux, des intellectuels, chercheurs et journalistes des venus du  monde.
Parmi les moments forts de cette  édition, l'octroi du Prix Tchicaya U  Tam'si pour la poésie africaine à l'Ivoirien Josué Guébo et l'organisation d'un  "espace de créativité" qui a accueilli cette année le romancier, scénariste et  metteur en scène Youssef Fadel. Les enfants ont eu droit, à leur tour, à des moments de  créativité et de divertissement dans le cadre d'ateliers de peinture, écriture,  théâtre et journalisme qui ont été couronnés par la remise de prix aux enfants  les plus méritants.
Ce 36ème Moussem a laissé de bons échos auprès du public et des  participants qui n'ont raté aucune occasion pour saluer la volonté du Souverain à oeuver  pour faire du développement, de la liberté, de la démocratie et de la stabilité  une réalité quotidienne pour les Marocains, a récapitulé M. Benaïssa, ajoutant  que le Royaume est perçu comme un modèle et une exception dans un entourage  régional marqué par la violence et  l'extrémisme.  
 
 
 
 

MAP
Lundi 25 Août 2014

Lu 2413 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs