Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Asilah à l’heure du Festival international des jeunes et des arts populaires




Asilah à l’heure du Festival international des jeunes et des arts populaires
La ville blanche vibrera tout au long de cinq jours aux rythmes de la seconde édition du Festival international des jeunes et des arts populaires, dont l’ouverture a été donnée en grande pompe samedi dernier. 
En effet, si les Zaylachis se réjouissent de l’arrivée du Moussem culturel international, ils commencent à se frotter les mains avec ce festival, tenu sous le thème «Patrimoine, création, authenticité». 
Ni le choix du thème ni celui de l’invité d’honneur, en l’occurrence, le royaume d’Arabie Saoudite n’ont été fortuits. «Si nous avons opté pour le plus grand pays du Moyen-Orient, c’est compte tenu non seulement de son patrimoine culturel, civilisationnel et artistique mais aussi des relations historiques qu’entretiennent nos deux pays.», nous a déclaré Abdeljalil El Alami, directeur de cet événement qui se poursuit jusqu’au 27 courant et qui connaît la participation de groupes folkloriques du Maroc, d’Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis, d’Espagne, d’Indonésie et du Sénégal.
Même son de cloche du côté du président du Festival, Abdelilah Issra, qui est également président de l'Association touristique d'Asilah : «A travers cette initiative, nous mettons tout en œuvre afin de consolider les échanges culturels entre les pays participants de manière à sceller et raffermir nos liens d’amitié et de paix tout en enrichissant la culture populaire». 
Dans ce sens, ses initiateurs expriment leur conviction « de redorer le blason de la ville sur les plans touristique et culturel» et dans la foulée, de contribuer à mettre les arts et le patrimoine au service du développement humain, culturel et de l’identité marocaine authentique. 
Pour sa part, l'ambassadeur d'Arabie Saoudite au Maroc, Mohamed Ben Abderrahmane Ben Abdelaziz Al Bichr, a également exprimé, en la circonstance, la profonde volonté du Royaume de participer à ce genre d’événements qui revêtent une importance capitale dans la consolidation des échanges culturels et civilisationnels entre les peuples. Dans le même ordre d’idées, le diplomate saoudien s’est félicité des relations bilatérales entre les deux royaumes en rappelant d’antérieurs événements organisés conjointement.
Par ailleurs, le Festival dont la note joyeuse et festive continue est également, précise-t-on, marqué par une exposition d’arts plastiques, des conférences, des rencontres et des ateliers auxquels participent plusieurs chercheurs et penseurs nationaux et internationaux.   

Meyssoune Belmaza
Mardi 26 Août 2014

Lu 346 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs