Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après Mauritel d’IAM, Mattel intéresse les opérateurs marocains : La Mauritanie, futur champ de bataille entre Maroc Telecom et Inwi




Après Mauritel d’IAM, Mattel intéresse les opérateurs marocains : La Mauritanie, futur champ de bataille entre Maroc Telecom et Inwi
Les deux opérateurs marocains Maroc Telecom et Inwi pourront se trouver en concurrence directe sur le marché mauritanien.  En effet, Inwi a fait savoir son intérêt pour la reprise du mauritanien Mattel contrôlé majoritairement par Tunisie Telecom qui cherche à revendre ses parts depuis plus d’une année. Une décision qui a été motivée par la volonté du management de cette entreprise de se concentrer sur le marché tunisien où elle a perdu du terrain au profit de ses concurrents. Si Inwi emporte l’adhésion, elle se retrouvera en concurrence avec Maroc Telecom qui possède déjà Mauritel.
Selon le site Tunisia IT, la cession des parts de Tunisie Telecom est sur le point de se concrétiser et la décision finale sera connue dans le courant du mois de novembre prochain. Inwi sera en concurrence avec l’opérateur français Orange qui était en pole position depuis 2011 pour récupérer la mise. Mais il semble, selon la même source, que les chances d’Inwi seront grandes vu que Mattel, contrôlé majoritairement par Tunisie Telecom appartient également à des actionnaires privés locaux. Un homme d’affaires mauritanien qui détient 39 % du capital préférerait, selon des sources concordantes, s’associer aux Marocains.
Mattel, rappelle-t-on, est né d’un partenariat mauritano-tunisien.
Créé le 11 mai 2000, Mattel dont le capital s’élève à 1.250 millions d'ouguiyas mauritaniennes, dispose d’un centre d'appels au service de la clientèle, de plus de 23 agences commerciales et d’un effectif de 200 cadres et agents.
Son réseau qui couvre presque 70% des villes mauritaniennes compte plus de 1.500 lignes post-payées et de 700.000 lignes prépayées.
Actuellement en troisième position derrière Mauritel et Chinguitti Tel (filiale de Sudatel), Mattel avait occupé le premier rang il y a quelques années avant de céder du terrain à cause, entre autres, de la forte concurrence de la filiale de Maroc Telecom.

H.B
Lundi 15 Octobre 2012

Lu 962 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs