Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appels au calme face aux violences déclenchées par le meurtre d'un jeune Palestinien

Tirs sur Israël et raids nocturnes sur Gaza, heurts en Cisjordanie et à Jérusalem-Est




Appels au calme face aux violences déclenchées par le meurtre  d'un jeune Palestinien
Les appels au calme se sont multipliés en Israël et au niveau international face aux violences déclenchées à Jérusalem-Est par le meurtre mercredi d'un adolescent palestinien, apparemment en représailles au meurtre de trois jeunes Israéliens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est monté en créneau pour condamner "ce crime abominable" et réclamer que les enquêteurs fassent diligence pour retrouver ses auteurs, tout en appelant à "ne pas se faire justice soi-même". Le président palestinien Mahmoud Abbas a mis le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en demeure "de punir les assassins s'il veut la paix entre les peuples palestinien et israélien". 
La famille d'un des trois jeunes Israéliens inhumés mardi lors d'une cérémonie nationale en présence de dizaines de milliers de personnes s'est, elle aussi, élevée contre le meurtre. De son côté, la conseillère à la sécurité nationale du président Barack Obama, Susan Rice, a qualifié d'"odieux" le meurtre du jeune Mohammad Abou Khdeir, appelant Israéliens et Palestiniens à ne pas entrer dans un cycle dangereux de représailles.
Toute la journée de mercredi, de violents affrontements ont opposé de jeunes Palestiniens, lançant des pierres et des cocktails Molotov, à des policiers israéliens tirant des balles en caoutchouc dans de nombreux quartiers de Jérusalem-Est occupé et annexé. Les heurts se sont poursuivis dans la nuit, selon des témoins. Selon le Croissant-Rouge, 65 Palestiniens ont été blessés, dont trois par balles réelles, et 18 ont été hospitalisés, lors d’affrontements avec les forces de sécurité israéliennes qui ont eu lieu en Cisjordanie occupée, notamment à Qalandiya (près de Ramallah), Beit Fajjar rappelant les intifadas (soulèvements) palestiniennes. 
Les violences ont été particulièrement marquées dans le quartier de Chouafat, où Mohammad Abou Khdeir, 16 ans, a été enlevé mardi soir. Pour plusieurs médias, le meurtre de l'adolescent palestinien mercredi à Jérusalem pourrait être un acte de vengeance après la découverte des corps des trois jeunes Israéliens inhumés lundi.
 Onze Palestiniens ont été blessés dans 15 frappes de l'aviation israélienne lancés sur la Bande de Gaza dans la nuit de mercredi à jeudi après des tirs de projectiles vers Israël, selon des sources palestiniennes et l'armée israélienne. "Les raids de la nuit ont fait onze blessés dont un grièvement", ont indiqué à l'AFP des sources des services de sécurité et de santé à Gaza. Ces raids ont fait suite aux tirs de 14 projectiles dans la nuit de mercredi à jeudi sur le sud d'Israël, dont "9 ont touché le territoire israélien et deux ont été interceptés par le système anti-missile, a-t-on annoncé.
Une roquette tirée de la Bande de Gaza a touché directement une maison à Sdérot provoquant une panne d'électricité générale dans cette ville du sud d'Israël, selon la police.  

AFP
Vendredi 4 Juillet 2014

Lu 68 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs