Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Amir Ali, le violon enchanté




Amir Ali, le violon enchanté
Lorsqu’on est originaire de Meknès, il y a de fortes chances qu’on soit épris du Malhoun, expression musicale qui s’est  épanouie dans la capitale ismaélienne.
Amir Ali, le célèbre violoniste marocain a lui aussi cette particularité, sauf que le Malhoun va le mener ailleurs. D’abord, au Conservatoire, car après avoir été initié par de grands maâlems, il devait peaufiner son talent. C’est là où il découvre les secrets de la musique et opte pour le violon. Comme le hasard fait bien les choses, il rencontre Nouââmane Lahlou au cours d’une soirée où il a pu étaler tout son talent d’instrumentaliste. Nouaâmane, en musicien averti, lui conseille de se présenter à un concours au Consulat américain pour rejoindre le stand marocain à Disney World en Floride. Après cette initiative concluante, Amir Ali, de son vrai nom, Abdelali Ajraoui, se retrouve au pays de l’oncle Sam.
Bien sûr, le changement était radical, à tous les niveaux. Avant d’émigrer, il devait subvenir aux besoins de sa famille en travaillant parallèlement à la musique. C’était dur, mais aux Etats-Unis, c’est une autre paire de manches.
Certes les choses sont mieux structurées et organisées, mais pour réussir dans ce pays, il faut travailler dur surtout lorsqu’on espère faire carrière dans la musique. Pays du jazz, du blues et de plusieurs expressions musicales, l’Amérique est la source de la quasi-totalité des musiques en vogue.
Amir Ali a donc dû redoubler d’efforts et cela a fini par payer. D’autre part, un endroit comme Disney World est propice aux rencontres étant donné qu’il est visité par des millions de personnes dont de grands musiciens, cinéastes, etc.
Ainsi, Amir Ali fait la connaissance de musiciens de renom, d’autant que sa présence en Amérique lui a permis d’approfondir ses connaissances aux niveaux des instruments et d’introduire de nouvelles sonorités pour donner à la musique marocaine un moyen de filtre et d’être appréciée par le public américain. Il est ainsi l’un des musiciens marocains à avoir opté pour la fusion et, de ce fait, entreprendre un travail d’exploration.
La maîtrise, ajoutée au talent, ouvrent les portes de la réussite. Cette présence fructueuse aux Etats-Unis, l’a mené dans des tournées dans plusieurs pays  au cours desquelles, il a accompagné les plus grandes vedettes au niveau arabe et international.
En effet, Amir Ali a joué avec le grand Melhem Barakat, ce qui en dit long sur son potentiel et, Al Di Meola, le célèbre guitariste américain, l’un des vétérans du jazz rock et virtuose de la guitare. Il a aussi eu l’occasion d’accompagner des musiciens primés par les plus grands prix tels que Victor Woton qui a obtenu cinq Grammy. Amir Ali a eu, ainsi le privilège de participer à des tournées avec des musiciens très en vue sur la scène mondiale.
Mais il n’y a pas que la musique qui passionne cet artiste au cœur  généreux. Issu d’un milieu modeste, il n’hésite pas à  aider et donner le sourire et le bonheur aux enfants en situation précaire.
D’ailleurs, il a tourné une chanson dédiée aux enfants avec Rachid El Ouali dans un clip réalisé par Mohamed Karrat. Il a aussi une petite expérience au cinéma puisqu’il a eu l’occasion de jouer dans un film de Bachir Skirej et un autre de Karrat, une fois de plus, aux côtés de Rachid El Ouali.
Un parcours riche en rebondissements pour cet artiste qui a gravi les marches de la musique et du succès.  

PAR ABDESLAM EL KHATiB
Samedi 5 Mars 2011

Lu 975 fois


1.Posté par Zakaria le 08/03/2011 08:41 (depuis mobile)
J'ai rien trouvé à dire tbarkalah 3lik mon ami Ali bonne continuation t'es tjr le meilleur.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs