Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Alphadi nommé “Artiste de l’UNESCO pour la paix”




La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, va nommer le créateur de mode nigérien Sidahmed Alphadi Seidnaly, dit Alphadi, Artiste de l’UNESCO pour la paix, lors d’une cérémonie, lundi, au siège de l’Organisation onusienne à Paris. Ce titre lui est décerné “en reconnaissance de son engagement en faveur de la culture et du développement au service de la paix, du respect et de la dignité humaine, de sa contribution à la promotion de la tolérance et de son dévouement aux idéaux de l’Organisation”, indique un communiqué de l’UNESCO.
Né à Tombouctou (Mali) en 1957, Alphadi est diplômé de l’Atelier Chardon Savard à Paris. Surnommé “Le Magicien du désert”, il a été adoubé par les grands noms de la mode comme Yves Saint Laurent, Paco Rabane ou encore Takada Kenzo. Ses créations mêlent avant-garde de la haute couture occidentale et culture traditionnelle africaine.
En 1998, Alphadi a lancé la première édition du Festival International de la mode africaine dans le désert de Tiguidit (Niger), sous l’égide de l’UNESCO, événement devenu un lieu incontournable d’échange et de dialogue entre les cultures du monde entier.
Le styliste nigérien est également à l’origine de la Fondation Alphadi qui vise notamment à améliorer des conditions de vies des femmes et des enfants dans le Sahara, et de contribuer au développement et à la création d’emplois en Afrique.  En sa qualité d’Artiste de l’UNESCO pour la paix, Alphadi travaillera à ce que le Festival international de la Mode Africaine (FIMA) devienne un événement itinérant et que les prochaines éditions soient organisées dans d’autres pays africains comme le Mali ou la Côte d’Ivoire. Il entend également mettre l’accent sur la dimension éducative de ce Festival. Les Artistes de l’UNESCO pour la paix sont, par ailleurs, des personnalités de renommée internationale qui utilisent leur influence, leur charisme et leur prestige pour promouvoir le message et les programmes de l’Organisation.
Cette dernière collabore avec eux en vue d’accroître la sensibilisation du public concernant les questions clé de développement et du rôle joué par l’UNESCO dans ces domaines.

 

Libé
Lundi 25 Janvier 2016

Lu 1237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs