Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ali Bongo Ondimba : Pour l'Afrique, l'investissement dans la jeunesse est la priorité des priorités




Pour le continent africain, qui présente la démographie la plus jeune au monde, l'investissement dans la jeunesse est la priorité des priorités, a affirmé le président gabonais Ali Bongo Ondimba, récemment à Libreville.
«Plus de 60 % des Africains ont moins de 30 ans (...). Vis-à-vis d'eux qui constituent l'avenir de nos pays, nous avons une responsabilité particulière : nous devons créer les instruments qui leur permettront de s'instruire, de se former, de travailler et d'investir en Afrique», a-t-il souligné lors de la cérémonie d'ouverture de la quatrième édition du New York Forum Africa (NYFA-2015).
 La responsabilité est non seulement de gérer les acquis, mais aussi d'explorer de nouveaux possibles et de tracer la voie pour les générations futures, a insisté le chef d'Etat gabonais, relevant que l'Afrique est un continent d'avenir où tous les secteurs d'activité offrent de formidables opportunités. M. Ali Bongo, qui lançait le 2ème Sommet des jeunes citoyens africains, entouré de l'ancien président de la Commission de l'Union européenne, José Manuel Borroso et de la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlla Jean, s'est également attardé sur la question de l'immigration des jeunes africains en Europe. Il a notamment proposé, à cet égard, la tenue d'une rencontre Europe/Afrique autour de la question des flux migratoires et de leurs conséquences, 'en vue non seulement d'imaginer de nouvelles coopérations, mais aussi de nouvelles règles juridiques pour régir ces relations nouvelles ou renouvelées''. 
 Placée sous le signe de l'énergie du continent en tant que facteur de créativité et de compétitivité, le Sommet des jeunes citoyens africains, organisé en marge du NYFA, entend rapprocher les étudiants et jeunes diplômés du marché du travail, en articulant les initiatives publiques nationales, l'expertise multilatérale et les soutiens privés.
 Ce premier panel du NYFA-2015 a été marqué par le lancement officiel du Fonds francophone pour l'innovation numérique, destiné à mettre la créativité numérique au service de l'innovation socio-économique, en réponse aux besoins des pays en développement.
 Le NYFA-2015 (28-30 août), qui s’est tenu sous le thème «Investir dans l'énergie du continent», avait pour objectif d'inciter à la redéfinition de la gouvernance d'entreprise, à la création de valeur à long terme et à la réinvention de modèles opérationnels grâce à l'unification de l'ensemble des acteurs économiques. 

Lundi 31 Août 2015

Lu 762 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs