Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmed Réda Chami : Jacques Brel est le poète de ma vie


Pour l’ancien ministre USFP, le regretté a été une référence pour de nombreux jeunes



Ahmed Réda Chami : Jacques Brel est le poète de ma vie
Les fans de Jacques Brel fêtaient hier l’anniversaire de la naissance de leur idole. L’artiste d’origine belge a effectivement vu le jour le 8 avril 1929 à Schaerbeek, une commune de Bruxelles. Mais ce n’est pas tant la date de la naissance de cet auteur-compositeur et interprète qui intéresse les passionnés de l’artiste dont le talent a marqué l’histoire de la chanson française. Bien au-delà des frontières de sa Belgique natale.
En effet, le chanteur décédé prématurément le 9 octobre 1978 à Bobigny (France), s’est brillamment illustré tout au long de sa brève carrière. Laquelle fut marquée par des prestations aussi bien accueillies par le public que par la critique.
Interprète talentueux, Jacques Brel a offert à la scène musicale internationale des tubes tels que : « Quand on n’a que l’amour », « Au printemps », « La Valse à mille temps », « Marieke », « Les Bourgeois », « Les Bonbons » et sans doute l’un des plus célèbres de ses morceaux, composé en 1972 : « Ne me quitte pas ».
Malgré le temps, Jacques Brel est resté dans le cœur de nombreux fans à travers le monde. Y compris au Maroc où le chanteur compte également des inconditionnels à l’instar d’Ahmed Réda Chami, ex-ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies dans le gouvernement Abbas El Fassi entre 2007 et 2012.
« Jacques Brel est resté vivant dans mon esprit parce que le grand Jacques est un poète au talent hors pair qui a tout chanté. Il a notamment chanté l’amour, l’amitié, la vieillesse, la mort. En bref, toutes les problématiques qui nous interpellent », a –t-il confié à Libé, soulignant que « c’est pour toutes ces raisons que son œuvre m’a toujours impacté».
Au-delà de ses prestations et de la qualité des compositions, Jacques Brel fut aussi une référence pour de nombreux jeunes qu’il encourageait à aller au bout de leur rêve. Une attention particulière qui n’a pas échappé au député usfpéiste qui confie à ce propos : « Jacques Brel disait qu’il faut avoir des objectifs ambitieux et persévérer pour les atteindre. Même si l’on doit travailler par étape, l’essentiel est de ne jamais baisser les bras », apprécie l’ex-ministre qui lance le même appel aux jeunes.
Revenant sur l’artiste, ce dernier craint qu’il n’y ait pas un interprète capable de reprendre le flambeau de Jacques Brel ». Et pour cause, « la chanson en général suit les tendances de la société. Aujourd’hui, le paraître l’emporte davantage sur l’être. Aussi, la génération actuelle semble de moins en moins se retrouver dans les poèmes de Jacques Brel », regrette-t-il.
Pour autant, « cela n’empêche pas que nouvelles formes d’expression artistique émergent, comme certaines formes de rap », a-t-il conclu.

Ahmed Réda Chami : Jacques Brel est le poète de ma vie

Alain B. et Najoua F.
Mardi 9 Avril 2013

Lu 670 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs