Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahansal à l'ultra-marathon du Badwater




L’athlète marocain, Mohamad Ahansal prendra part, du 18 au 20 juillet en Californie (Etats-Unis), à l’édition 2016 de l’ultra-marathon du Badwater, une course extrême de 217 km qui se déroule à proximité du point le plus bas en Amérique du Nord, appelé la vallée de la Mort.
"Cet ultra-marathon, dont les dossards ne sont pas accessibles à tout le monde, représente pour moi un nouveau défi, eu égard particulièrement à la formule selon laquelle il est disputé et qui le rend très difficile", a indiqué à la MAP Mohamed Ahansal, qui compte, notamment, à son palmarès cinq victoires au Marathon des sables.
En effet, l’ultra-marathon du Badwater est considéré comme étant la course la plus dure au monde, en raison de la température, mais surtout de sa formule de course sur route d'ultrafond non-stop.
La course prend le départ de la Vallée de la Mort avec 4.000 m de dénivelé positif cumulé, débutant à 85 mètres au-dessous du niveau de la mer dans le bassin de Badwater (situé dans cette vallée en Californie) et finit à une altitude de 2.548 m à Whitney Portal, sur les pentes du Mont Whitney.
"C’est une occasion de découvrir une épreuve différente de ce que j’ai déjà vécu lors de mes différentes participations au Maroc et à l’étranger", affirme le frère cadet de Lahcen Ahansal, qui est connu notamment pour ses dix titres au Marathon des sables.
Ahansal disputera cette extrême course pour et au nom d’une fondation de charité publique à but non lucratif, appelée "Hopes So Bright", dont la mission est de fournir un soutien financier à d'autres organismes à but non lucratif communautaires qui offrent des programmes et des services aux défavorisés et aux jeunes à risques.
"Pour moi, les sports extrêmes et les œuvres de bienfaisance vont de pair, car plus c’est dur, plus l’action a de la valeur", souligne Ahansal, qui vient de remporter, début juin, une course de 250 km à pied de 6 jours dans le désert de Dusht-et-lut en Iran, en 30 heures, lors de la 1ère édition de "Iranian Silk Road Ultra Marathon".

Mercredi 22 Juin 2016

Lu 443 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs