Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agadir : Mois du film documentaire à l’Institut français




Agadir  : Mois du film documentaire à l’Institut français
C’est le mois du film documentaire à l’Institut français d’Agadir. Cet événement artistique et culturel entre dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc 2012.
A cette occasion, l’Institut présentera quatre documentaires qui portent quatre regards différents sur l’exil, les identités et le rapport à la terre.
Chaque projection sera précédée d’un court-métrage documentaire réalisé par les élèves de l’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech.
Cet événement cinématographique a été inauguré par la projection, mercredi soir, à l’Institut, du premier documentaire inscrit au programme : «Les Arrivants» de Claudine Bories et Patrice Chagnard, France (2010 -113’).
Il sera suivi le mercredi 7 novembre du film «Pour une nouvelle Séville» de Kathy Wazana (2011-70’) qui sera présenté à 20h00 à l’IFA en présence de la réalisatrice. Ce film raconte l’histoire d’un exode contemporain et de son incidence sur ceux qui ont quitté leur terre, ou ceux qui ont choisi d’y rester et partant sur la terre de leurs ancêtres elle-même. «Pour une nouvelle Séville» est à la fois une enquête historique et un film d’essai portant sur l’identité judéo-arabe.
Troisième documentaire à l’affiche de ce mois: « Invente-moi un pays »de Catalina Villar, France (2005-58’) dont la présentation au public est prévue le mercredi 14 novembre 2012 à 20 h00 à l’IFA. La réalisatrice a proposé à des enfants qui apprennent à vivre en exil en France de faire un film avec eux : un court-métrage de fiction. L’atelier de cinéma devient alors un lieu de paroles pour ces enfants qui en profitent pour évoquer leurs souvenirs et engager toutes sortes de discussions sur le racisme ou la religion.
Dernier film au programme, «Tinghir-Jérusalem, les échos du Mellah» de Kamal Hachkar (2012-80’) sera présenté à l’IFA le mercredi 28 novembre à 20h00, et le 29 novembre au Complexe culturel municipal Jamal Addorra à 20h00 également. Ces projections auront lieu en présence du réalisateur, Kamal Hachkar, Chadia Derkaoui, enseignante-chercheuse en linguistique à la FLSH d’Agadir, Salima Naji, architecte, docteur en anthropologie et spécialiste du patrimoine marocain, Sarah Pinson Assidon, collectionneuse d’objets ethniques amazighs et membre de l’équipe fondatrice du Musée amazigh au Jardin Majorelle à Marrakech, et Rochdi El Manira, enseignant-chercheur à la FLSH d’Agadir et critique de cinéma.

M’BARK CHBANI
Lundi 5 Novembre 2012

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs