Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agadir : Formation des acteurs associatifs




Agadir : Formation des acteurs associatifs
Convaincue de l’importance de la formation dans le développement des compétences individuelles et collectives des porteurs de projets dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), l’équipe de la Division des actions sociales, (DAS), de la préfecture Agadir Ida Outanan a monté un agenda d’encadrement avec pour thèmes :« Techniques de communication orale et d’animation », « Conduite des réunions avec la société civile », « Activités génératrices de revenus (AGR) », «Techniques du diagnostic participatif » et bien d’autres, ciblant 250 acteurs chargés du pilotage et de mise en œuvre des projets INDH. L’objectif immédiat consiste à doter ces organes de moyens pédagogiques et techniques appropriés les amenant à concevoir, réaliser et assurer le suivi des projets entrepris. Fort d’un bilan positif vu le nombre de bénéficiaires et du budget total engagé dans les projets financés par l’INDH, Saloua Benkirane de la DAS, responsable de l’Initiative sur Agadir, affiche sa confiance quant aux programmes développés pour lutter contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale par l’encouragement essentiellement des AGR, levier du développement social notamment dans les zones rurales, dans le respect des valeurs et de la dignité humaine. Au terme de l’année 2008, 4844 bénéficiaires du programme de lutte contre la précarité et l’exclusion sociale ont monté des projets d’une valeur de 22.149 253 DH. Près de 137.872 personnes ont bénéficié de ce programme en milieu urbain (2006/2008) avec un budget évalué à 48.554.500 DH dont 43% sont allés appuyer les AGR, 40% au renforcement de l’animation sociale, culturelle et sportive, 16% à l’équipement et 1% au renforcement de la gouvernance et des capacités locales. Pour le cas du programme transversal (2006/2008), une centaine de projets ont été validés et ont nécessité un financement à hauteur de 14.509.533 DH au bénéfice de quelque 54.100 personnes. Le point fort de l’action INDH repose sur les membres catalyseurs du développement social qui doivent informer, sensibiliser les populations cibles mais surtout être capables d’identifier les besoins des destinataires de l’aide, assurer montage, suivi et évaluation des projets proposés, ce qui montre l’importance des formations/stages que l’équipe de la DAS en charge des dossiers INDH, organise à Agadir.

Nour-Eddine Salouk
Lundi 23 Février 2009

Lu 261 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs