Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aéronautique : Le Maroc prend de l’altitude

Deux leaders mondiaux investissent 46 millions d’euros au Royaume




Aéronautique : Le Maroc prend de l’altitude
Le Maroc vient de damer un nouveau pion dans la bataille qui l’oppose à la Tunisie sur la place de meilleur sous-traitant pour l’industrie aéronautique.
Après avoir réussi à attirer le holding français Dassault, acquéreur d’aéronautique services industries (ASI), à Casablanca, l’avionneur canadien Bombardier, qui y a inauguré une usine de pièces de fuselage, le Maroc vient de conclure, mercredi,  deux accords d’investissement dans ce domaine, dont un avec la filiale française d’Airbus Aerolia, qui est déjà implantée en Tunisie.
En effet,  Aerolia, filiale d’Airbus spécialisée dans les matériaux composites, préparait un agrandissement de ses installations de Tunis, chose à laquelle elle pourrait renoncer suite à la conclusion de cet accord avec le Maroc.
D’une valeur de 40 millions d’euros, l’accord  scellé à l’occasion du Salon international de l’aéronautique de Farnborough, qui s’est tenu du 14 au 20 juillet à Londres, a été paraphé par le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique Hafid El Alamy, le président d’Aerolia Cédric Gautier, ainsi que le président de la société Midparc, Benbrahim El Andaloussi.
En vertu de cet accord, la filiale d’Air Bus s’engage à créer, dans une première phase, plus de 500 emplois et un nombre équivalent dans la «Supply chain» (chaîne logistique)  directe marocaine.
L’activité de l’unité d’Aerolia sera principalement axée sur l’assemblage de gros sous-ensembles et de complexes d’aérostructures. Par la suite, la société envisage d’augmenter ses cadences de production et son développement commercial sur des marchés de diversification (Boeing, Bombardier et Embraer principalement).
Connaissant une rapide croissance de 75% en 5 ans (créée en 2009), avec un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars, ce spécialiste des  aérostructures de fuselage équipées, a décidé de développer un second pôle de compétitivité en s’implantant au Maroc afin d’y déployer le modèle de la «Supply Chain» locale et intégrée. Et ce affin d’accompagner sa croissance commerciale et d’augmenter les cadences de production de la filiale d’Airbus Group.
Quant au deuxième investissement, qui a été acté avec le troisième plus grand producteur mondial d’aluminium, Alcoa, en la personne de son DG en Europe Pierre Emmanuel Gires, il prévoit le transfert par la société d’une partie de ses activités vers le Royaume. 
D’un montant de 4,6 millions d’euros, cet investissement devra générer 250 emplois.
Déjà présente au Maroc, cette société qui  dispose de 200 sites à travers le monde implantés dans 31 pays, et emploie 61.000 personnes, avait acheté en 2009 la société Demicron, située sur le parc industriel CFCIM de Bouskoura, près de Casablanca et y avait installé sa division AFS (Alcoa Fastening Systems).
Cette division emploie 72 personnes et se voit attribuer, en 2011, la certification qualité “EN 9100” sur ses activités de conception et réalisation des fixations aéronautiques, de pièces mécaniques aéronautiques et d’outillages de précision et pièces de rechange.
Le groupe Alcoa vise à décupler au Maroc le chiffre d’affaires du site sur les dix prochaines années, grâce au transfert de nouvelles lignes de produits (visserie de précision, raccords en titane).
Disposant d’avantages comparatifs, le Maroc et la Tunisie qui sont devenus de véritables bases-arrière pour les avionneurs et les industriels aéronautiques présents en Europe, et dont la quasi-totalité des grands du secteur intègrent des pièces maghrébines à leurs avions et hélicoptères, se disputent le statut de meilleur sous-traitant mais le Maroc semble prendre le dessous. 

Mohammed Taleb
Samedi 19 Juillet 2014

Lu 2921 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs