Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Achraf Baznani, seul artiste arabe à l’ “International Surrealism Now”




Il ne cesse de surprendre. Son nom est désormais lié aux grandes manifestations internationales. L’art de la photographie national a désormais un représentant sur la scène mondiale : Achraf Baznani.
L’exposition internationale «International Surrealism Now» est la messe des photographes du monde entier, jusqu’au 28 février à Coimbra, au Musée de Pores, au Portugal. Cette édition est marquée par une participation marocaine unique, en l’occurrence celle de l’artiste photographe Achraf Baznani qui y accrochera plusieurs de ses œuvres.  
La particularité de la participation de Baznani est qu’il est le seul Marocain et arabe à exposer des œuvres surréalistes. Il en a désormais l’habitude, puisqu’il avait déjà représenté son pays dans plusieurs autres manifestations internationales en  Hongrie, en Allemagne, en France au Musée du Louvre et au Texas, aux Etats-Unis.   
Cette manifestation conçue par le  Portugais Santiago Ribeiro, peintre surréaliste, compte réunir 70 artistes photographes de 33 pays.
L'«International Surrealism Now » est un projet de Santiago Ribeiro, qui s'est dévoué à la promotion du surréalisme contemporain à travers des expositions réalisées partout dans le monde. Il a expliqué, à cette occasion, que la majorité de ses œuvres en matière photographique surréaliste s’inspire de ses rêves qu’il traduit dans les faits. «Mes travaux sont l’œuvre d’une imagination  fertile, mais aussi d’idées qu’emmagasine ma mémoire dans ma vie quotidienne », explique-t-il.
Pour ce qui est de sa technique, Baznani qui allie fiction et réalité, explique qu’il s’agit d’un montage d’un ensemble de photos qui peuvent atteindre 35 prises, compactées dans une seule photo, exigeant un travail qui peut durer jusqu’à neuf heures.
Achraf Baznani reste parmi les premiers artistes à faire promotion de l’art de la photographie surréaliste au Maroc. Il  a été également choisi cette année parmi 100 artistes photographes, suivant les normes de l’Académie occidentale de l’encyclopédie annuelle «Internationale Kunst Heute» (l’art international d’aujourd’hui) », de l’historienne allemande Dr. Ingrid Gardill. «Je veux offrir au public marocain une occasion d’admirer la magnificence de l’art de la photographie», a-t-il conclu.

Mustapha Elouizi
Mercredi 17 Février 2016

Lu 16858 fois


1.Posté par yamal-din le 17/02/2016 15:11
Bonjour,
Achraf, c,est pas le seul participant marrocain a INTERNATIONAL SURREALISM, NOW.
Moi, je participe et je collabore avec ce projet depuis 1910.
Merci
P.S. pardon pour mon francais.

2.Posté par Arnaud le 18/07/2016 10:15
Great artist! Fabulous!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs