Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accord entre Sanaa et les rebelles Houtis

Désignation imminente d’un nouveau Premier ministre




Accord entre Sanaa   et les rebelles Houtis
Les autorités yéménites et la rébellion chiite sont parvenues à un accord en vue d'une sortie de la crise qui secoue le pays depuis plus de trois semaines, a indiqué jeudi une source proche de la présidence à Sanaa.
L'accord prévoit la nomination, sous 48 heures, d'un nouveau Premier ministre, une nouvelle baisse des prix du carburant et le démantèlement des campements rebelles installés depuis le 18 août dans et autour de la capitale Sanaa, a-t-on ajouté de même source.
La rébellion chiite d'Ansaruallah accuse l'actuel gouvernement de corruption. Elle a intensifié ces dernières semaines son mouvement de protestation, notamment par des manifestations de masse.
Des affrontements avec les forces de sécurité ont fait au moins neuf morts depuis dimanche, selon elle. Un ambulancier a également été tué dans les violences du week-end dernier, d'après les autorités.
En vertu de l'accord conclu dans la nuit de mercredi à jeudi, les autorités ont accepté, selon la même source, de revoir à la baisse les prix du carburant, pour la deuxième fois depuis le 2 septembre.
L'annonce d'une augmentation de l'essence et du diesel, fin juillet, avait été accueillie avec mécontentement par la population, un sentiment vite récupéré par la rébellion chiite d'Ansaruallah pour lancer son mouvement de contestation.
En faisant une nouvelle concession, la hausse des prix est revue à la baisse de plus de 50%, selon la source proche de la présidence.
Ces mesures ont été annoncées alors que la tension était montée d'un cran notamment à Sanaa où les rebelles avaient tenté dimanche de prendre d'assaut le siège du gouvernement.
Les rebelles d'Ansaruallah, dits houthis, sont soupçonnés de vouloir élargir leur zone d'influence dans le futur État fédéral qui doit compter six provinces. Les chiites sont majoritaires dans le nord, alors qu'à l'échelle nationale, les sunnites sont prédominants.
A rappeler que des affrontements sporadiques ont opposé mercredi l'armée yéménite à des rebelles chiites dans la banlieue ouest de Sanaa, alors que la tension reste vive dans et autour de la capitale, ont indiqué des sources de sécurité et des témoins.
Les affrontements se sont produits à Sabah, sur la route reliant Sanaa à Hodeida, sur la mer Rouge, où les rebelles campent depuis plusieurs semaines, ont ajouté ces sources sans être en mesure de fournir un bilan.
Dans le sud de Sanaa, la tension était vive au lendemain d'accrochages qui ont éclaté à Hiziaz lorsque des militaires ont interdit l'entrée dans la capitale à des véhicules chargés d'armes destinées aux rebelles.
Un civil a été tué et 15 autres blessés mardi dans cette localité, sur la route menant vers les provinces du centre et du sud du Yémen, a indiqué la haute commission de sécurité dans un communiqué mercredi.
Des militaires et des policiers ont été également blessés dans des échanges avec les rebelles qui ont fait usage d'armes automatiques et de roquettes RPG, a ajouté la commission dans ce communiqué publié par l'agence officielle Saba.
 

Vendredi 12 Septembre 2014

Lu 133 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs