Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accord de sécurité entre Washington et Kaboul

Les troupes américaines resteront en Afghanistan en 2015




Accord de sécurité entre  Washington et Kaboul
L'Afghanistan s'apprêtait mardi à signer un accord de sécurité pour permettre à des troupes américaines de rester dans le pays en 2015, un signe de la volonté du nouveau président Ashraf Ghani de revenir à des relations plus amicales avec Washington.
Hamid Karzaï, qui a quitté ses fonctions lundi, avait refusé de signer cet accord de sécurité bilatéral (BSA) envenimant les relations entre Kaboul et Washington. 
En Irak, l'absence d'un tel accord a mené au retrait complet des troupes américaines achevé en 2011 dans ce pays désormais en proie à la violence islamiste. 
 "Le BSA sera signé, non pas par le président mais par un ministre", a déclaré à l'AFP Daoud Sultanzoy, l'un des conseillers du nouveau président.
"La signature envoie un message selon lequel le président Ghani respecte ses engagements. Il a promis qu'il serait signé au lendemain de l'investiture, et il le sera", a-t-il ajouté.
 "Cela montre l'engagement du président envers les forces de sécurité afghanes et sa confiance dans notre relation à venir avec les Etats-Unis", a-t-il encore assuré.
 De son côté, la porte-parole du département d'Etat Jen Psaki a confirmé que les deux pays s'étaient mis d'accord pour signer le BSA. Mme Psaki a ajouté que l'ambassadeur des Etats-Unis James Cunningham signera le document au nom de son pays.
Selon elle, il s'agit de "maintenir et accroître les bénéfices de la dernière décennie".
 L'accord sera signé au palais présidentiel en même temps qu'un accord similaire entre l'Afghanistan et l'Otan.
 Des soldats allemands, italiens et d'autres pays de l'Otan rejoindront une force de 9.800 soldats américains, pour un total d'environ 12.500 hommes.
 Après la fin de la mission de combat de l'Otan en décembre, la nouvelle mission appelée "Resolute support" (soutien inébranlable), se concentrera sur l'entraînement et le soutien aux forces afghanes qui combattent les insurgés talibans.
La position de M. Karzaï sur ce pacte avait irrité les Etats-Unis. L'ancien président avait refusé de le signer malgré un vote à la "loya jirga" en faveur d'une signature.
 Washington avait menacé de retirer toutes ses troupes d'ici à la fin de l'année, alors que le pays était confronté à une impasse politique pour la succession de M. Karzaï.
 Lundi, après des semaines de blocage en raison d'accusations de fraude, Ashraf Ghani a été finalement investi président. 
 Pendant leurs campagnes électorales, M. Ghani et son rival Abdullah Abdullah s'étaient engagés à signer le BSA.
 Avec l'avancée des talibans dans plusieurs provinces, le soutien de l'Otan est jugé capital pour l'Afghanistan.
 Il reste actuellement environ 41.000 soldats de l'Otan en Afghanistan, contre 130.000 en 2012.
 Dans son discours d'investiture, M. Ghani a appelé les talibans à rejoindre les pourparlers de paix.
 Le groupe a affirmé à plusieurs reprises qu'il combattrait jusqu'à ce que toutes les troupes étrangères aient quitté le pays.
 Lundi, le jour même de l'investiture, une attaque suicide a tué trois membres des forces de sécurité et quatre civils, peu avant la cérémonie.
 Le président américain Barack Obama a annoncé récemment que les troupes américaines en Afghanistan seraient réduites de moitié d'ici la fin de l'année, si l'accord était signé.
 

AFP
Mercredi 1 Octobre 2014

Lu 210 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs