Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelhadi Khairat lors d’un meeting à Settat : “Le gouvernement n’a pas honoré ses engagements vis-à-vis des agriculteurs”




Abdelhadi Khairat lors d’un meeting à Settat : “Le gouvernement n’a pas honoré ses engagements vis-à-vis des agriculteurs”
La politique menée par le gouvernement Benkirane était dans la ligne de mire d’Abdelhadi Khairat lors d’un meeting organisé par la section de l’USFP à Settat.
L’orateur a ainsi décortiqué la crise économique et financière qui secoue plusieurs pays notamment ceux de l’UE et sa répercussion sur l’économie marocaine. La crise a affecté également le secteur du tourisme, ce qui va l’aggraver davantage.
Mais comment le gouvernement affronte-t-il cette situation ? Khairat a précisé à ce propos que le gouvernement n’a pas préparé un plan clair pour en sortir alors que les pays de l’UE prennent les choses au sérieux.
Il a raillé de la politique d’austérité annoncée par le gouvernement. Pour le dirigeant ittihadi, la réalité  et la pratique contredisent cette politique. Il serait vain, par exemple, d’organiser des débats nationaux dans plusieurs secteurs dont la justice alors que ce département dispose déjà d’études et de documents qui analysent la réalité de la justice et proposent des scénarios de réformes.
Il a également critiqué la déclaration du chef du gouvernement qui a annoncé récemment l’amnistie dans les affaires de corruption, ce qui contredit les dispositions de la nouvelle Constitution qui a insisté sur la reddition des comptes.
Le député ittihadi et membre du Bureau politique de l’USFP a plaidé la cause des agriculteurs et remis en question la politique agricole du gouvernement avec des chiffres à l’appui. Il a dit que le budget du ministère de l’Agriculture est passé de 2,5 milliards de dirhams à 12 milliards. Cependant, le ministère donne la priorité aux agriculteurs qui disposent de terres irriguées et ignore les petits agriculteurs.
Ce gouvernement, a-t-il ajouté, n’a pas honoré ses engagements vis-à-vis des agriculteurs surtout ceux de la région de Chaouia-Ouardigha qui ont été exclus de toute indemnité cette année par les sociétés d’assurances. Il a confié qu’il avait lui-même entamé des négociations et des discussions avec les responsables pour trouver une solution à ce problème.
La situation catastrophique que vit Settat actuellement a été présente dans l’intervention de Khairat qui a exhorté les responsables à assumer leur responsabilité pour réhabiliter cette ville.  Cette cité était jadis, malgré ses moyens limités, un modèle de beauté et de propreté, et plusieurs projets qui ont été prévus à Settat, n’ont pas été réalisés comme le projet de construction d’une Faculté de médecine, et ce à cause de la léthargie des édiles de la ville qui ne supervisent pas les projets comme l’exige leur statut d’élus.
Par manque d’un sens aigu de responsabilité chez eux, plusieurs  projets auxquels a été alloué un budget conséquent, ont été perturbés, ce qui explique l’état lamentable dans lequel se trouve actuellement la ville dont la plupart des chaussées sont défoncées.
Khairat a conclu en déclarant qu’il ne faut pas garder le silence face à cette situation désastreuse.

Mourad Tabet
Vendredi 7 Septembre 2012

Lu 761 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs