Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A l’appel du Syndicat démocratique de la justice : Grève aujourd’hui dans les tribunaux




A l’appel du Syndicat démocratique de la justice : Grève aujourd’hui dans les tribunaux
Ce sera la énième grève du personnel de la justice. Aujourd’hui, l’ensemble des tribunaux du Royaume seront paralysés.  Décision en a été prise le 20 septembre par le bureau national du Syndicat démocratique de la justice (SDJ), affilié à la FDT. Outre ce débrayage, un sit-in de protestation auquel a appelé l’Amicale des fonctionnaires de la justice aura lieu également aujourd’hui, à partir de 10h, devant la Fondation Mohammedia des œuvres sociales des magistrats et fonctionnaires de la justice. Ce débrayage a été décrété par l’Amicale pour  protester  contre le ministre de la Justice et des Libertés. Les fonctionnaires lui reprochent sa manière de gérer le secteur de la justice  et le rendent responsable du climat de tension qui y règne. Ils demandent au ministre  d’ouvrir et de mettre en œuvre les mécanismes d’un dialogue sectoriel, solutionner  les problèmes concernant particulièrement la carrière professionnelle  des fonctionnaires, et d’annuler les concours oraux, entre autres.
Le bras de fer continue donc de plus belle entre le SDJ et le ministre de la Justice et des Libertés Mustapha Ramid qui préfère  faire cavalier seul au lieu de respecter ses engagements contenus dans   l’accord qui avait été signé en avril dernier.
Contacté à ce sujet par Libé, le secrétaire général du SDJ, Abdessadek Saaidi, nous a déclaré en substance que « le dialogue avec le ministre de la Justice est au point mort et la situation n’a pas bougé d’un iota. Pire, la situation ne cesse d’empirer et la tension monte crescendo créant un climat malsain dont personne ne pourrait  prévoir l’issue. Nous appelons le ministre à respecter ses engagements, à rétablir la légitimité à l’appareil de gestion de la  Fondation Mohammedia des œuvres sociales pour la rendre au service des adhérents, à amender la loi la régissant, en attendant la démocratisation de ses structures ».
Le SDJ qui refuse les mutations abusives dont étaient victimes certains fonctionnaires des tribunaux de la ville de Nador, demande l’annulation de ces décisions irréfléchies qualifiées de précédents graves et appelle le bureau central de la FDT et toutes les associations des droits de l’Homme à intervenir. Toute opération de déploiement, a tenu à nous préciser Abdessadek Saaidi, doit prendre en considération l’intérêt et de l’administration et du fonctionnaire, et ce en concertation avec les délégués des fonctionnaires
 A rappeler que  l’accord signé le 15 avril dernier porte sur dix-huit points, à savoir la méthodologie du dialogue sectoriel et son institutionnalisation, la mise en œuvre du statut  particulier des fonctionnaires du greffe, l’annulation de l’épreuve orale des examens professionnels, ainsi que la création d’une école nationale de greffe et la réparation pour les basses  échelles. Font partie également de cet accord  l’amélioration des conditions de travail dans l’ensemble des tribunaux du Royaume et leur restructuration,  la publication d’un guide des fonctions et des compétences, l’exploitation des salles d’audience des tribunaux, la participation du SDJ dans l’élaboration des projets de loi relatifs à l’appareil judiciaire, entre autres.

LARBI BOUHAMIDA
Vendredi 28 Septembre 2012

Lu 800 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs