Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A fièvre exceptionnelle, mesures exceptionnelles

Les infrastructures aéroportuaires marocaines sur le qui-vive pour faire face au risque Ebola




A fièvre exceptionnelle, mesures exceptionnelles
Même si aucun cas de fièvre Ebola n’a encore été détecté officiellement en provenance des zones infectées au Maroc, les autorités sanitaires et autres auront eu, tout de même, beau rôle de renforcer leur niveau de vigilance face à ce virus mortel. Au mois de mars dernier et avant même que l’OMS en ait appelé aux mesures drastiques contre l’épidémie, le Maroc et l’Arabie Saoudite, avaient déjà renforcé leur dispositif de prévention contre cette calamité avec notamment une suppression du visa aux Lieux Saints pour les pèlerins des pays infectés de la part des Saoudiens. 
Quelque cinq mois plus tard et alors que l’épidémie, bat son plein si l’on peut se permettre, le Maroc, de mesures d’exception pour la prévention, en particulier au niveau des entrées aux frontières aéroportuaires, s’est illustré en s’alignant sur les normes internationales édictées tout dernièrement par l’OMS qui vient tout juste de décréter une ‘’urgence de santé publique de portée mondiale‘’ pour contrer le fléau.
A Casablanca et plus spécialement à l‘aéroport Mohammed V premier point sensible à être confronté à l’épidémie de par son rôle de plateforme de correspondance (Hub) incontesté et incontestable, et plus précisément tournée vers l’Afrique, une mise en place de dispositions et de moyens extraordinaires a été constatée. Au niveau du traitement des vols en provenance et au départ des zones infectées, ce sont des attentions toutes spéciales depuis le départ jusqu’à l’arrivée qui sont appliquées. 
C’est ainsi qu’à l’arrivée à Nouaceur de l’avion en provenance desdits pays, aucun passager n’est autorisé à en descendre sans que ne soient déployés les moyens de détection, à savoir portiques et autres caméras thermiques. Il y va de soi qu’au départ et à l’arrivée, à l’embarquement, les passagers ont été accueillis par des équipages avec des gants et masques comme préconisé par les consignes RAM, elles mêmes édictées par les autorités concernées (ministères de la Santé, Travail, Transports, ONDA et autres).
La compagnie nationale, premier vecteur éventuel de ce virus, aura même renforcé ses dispositifs en faisant en sorte que ses avions partis « stériles » comme dit en jargon aéronautique, à la base le restent jusqu’à leur retour. En outre, la RAM aura annulé les rotations de ses équipages en zones infectées préférant renforcer ses vols en aller/retour. 
Au chapitre, on n’est jamais trop prudent et malgré toutes ces mesures prises aux arrivées des vols des régions concernées, les risques d’infections demeurent, eu égard à une période d'incubation qui varie entre moins de 2 à 21 jours et le plus souvent de 4 à 9 jours. Aussi une personne infectée pourra toujours passer entre les mailles du filet et filer pour rester dans le ton, le virus  à quelqu’un d’autre.
Dans l’affaire et malgré les efforts de nos institutions, on regrettera cependant leur manque de communication quant à ce fléau. La prévention à défaut de traitement ou vaccin spécifique restant pour l’heure la seule issue d’y échapper.
La fièvre Ebola qui a fait près de 1000 morts sur les 2000 cas recensés est hautement contagieuse et son taux de décès varie de 25 à 90%. Sa transmission se fait par contact avec du sang, sécrétions, organes ou fluides d’animaux ou d’humains infectés même morts.

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 12 Août 2014

Lu 1573 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs