Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

5 morts dans des combats entre soldats ukrainiens et séparatistes

Des mercenaires étrangers opèrent en Ukraine




5 morts dans des combats entre soldats ukrainiens et séparatistes
Cinq personnes ont été tuées vendredi dans des combats entre soldats ukrainiens et insurgés prorusses près de Donetsk, un bastion des séparatistes dans l'est de l'Ukraine, ont rapporté des journalistes de l'AFP.
 Les combats se sont déroulés près du village de Karlivka, au nord-ouest de Donetsk.
Quatre des personnes tuées sont apparemment des séparatistes et le cinquième un des volontaires combattant aux côtés de l'armée ukrainienne dans l'Est, selon un photographe de l'AFP.
 La veille, les régions séparatistes de Lougansk et de Donetsk, qui ont proclamé leur souveraineté après un référendum d'indépendance, ont été le théâtre des affrontements les plus sanglants entre forces loyales à Kiev et insurgés prorusses depuis le déclenchement de l'opération militaire visant, pour les autorités ukrainiennes, à reprendre le contrôle de l'Est.
 L'armée ukrainienne a ainsi essuyé ses plus lourdes pertes depuis le 13 avril avec la mort d'au moins dix-huit soldats dans deux attaques menées par les insurgés à coups de grenades, de tirs de mortier et d'armes automatiques.
Des sociétés militaires privées étrangères opèrent en Ukraine, fournissant aux autorités de Kiev des mercenaires pour combattre aux côtés des troupes gouvernementales contre les insurgés prorusses de l'Est, a dénoncé vendredi le chef d'état-major des forces russes Valeri Guerassimov.
 "Il existe des preuves de la participation de sociétés militaires privées dans les événements en Ukraine", a-t-il affirmé, cité par les agences russes, sans donner plus de précisions sur ces firmes.
 "Selon les informations à notre disposition, des dizaines de mercenaires étrangers, dont des Américains, participent aux actions militaires du côté des autorités de Kiev", a toutefois affirmé à l'agence Interfax une source au sein de l'état-major des forces russes.  Plus tôt, le ministère russe des Affaires étrangères avait affirmé, cité par Interfax, que parmi les troupes gouvernementales combattant dans la ville de Slaviansk, bastion de la rébellion prorusse, se trouvaient des "étrangers parlant anglais".  "Pour écraser l'insurrection (dans l'est de l'Ukraine), un groupe de soldats a été formé. Ils possèdent des systèmes d'artillerie, des lance-roquettes multiples et des avions de combat", a par ailleurs affirmé vendredi M. Guerassimov.
 Le chef d'état-major a en outre estimé que la Russie se devait de réagir face au renforcement de la présence des troupes de l'Otan aux frontières russes. "Dans de telles conditions, nous ne pouvons pas rester indifférent à ce qui se passe. Nous devons répondre", a-t-il lancé.  Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a pour sa part estimé que les événements qui ont abouti à la chute de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch avaient été "pilotés de l'étranger", et que "le pays a pratiquement glissé dans la guerre civile". 

AFP
Samedi 24 Mai 2014

Lu 911 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs