Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

30 % des jihadistes marocains sont originaires de Tanger et Tétouan

Selon le quotidien espagnol “El Mundo”




30 % des jihadistes marocains sont originaires de Tanger et Tétouan
Le quotidien espagnol “El Mundo” aurait-il eu la primauté d’annoncer les résultats d’une soi-disant étude sur les jihadistes marocains que la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) aurait effectuée ? 
Selon cette étude dont quelques éléments ont été rendus publics hier par ce journal sur son portail, 30 % de ces jihadistes seraient originaires des provinces de Tétouan et  Tanger. 
La capitale du Détroit figure en tête des villes d’où proviennent les  jihadistes marocains (16,6 %) qui combattent dans  les rangs des organisations terroristes, notamment “l’Etat islamique » (Daech), suivie de Fès (15 %), Casablanca (13,8 %), Tétouan (13,4 %) et Salé (9 %). Les 32 % des jihadistes restants se répartissent entre 40 autres villes marocaines.
Le quotidien a également rappelé, dans ce sens, les chiffres annoncés en juillet dernier par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad devant les parlementaires estimant le nombre de jihadistes à 1.122, alors que le patron de la Direction générale des études et de la documentation (DGED), Yassine El  Mansouri, avait indiqué, en septembre dernier lors d’une visite aux Etats-Unis,  qu’il y a 1.193 jihadistes. 
Un rapport américain avait, quant à lui, estimé, en octobre dernier, que le nombre de jihadistes marocains oscille entre 1.500 et 2.000 personnes.
A noter que les forces sécuritaires marocaines ont montré l’efficacité de leur organisation en démantelant plusieurs cellules terroristes chargées de recruter des jihadistes pour le compte de l’organisation de « l’Etat islamique » depuis le début de cette année. Les dernières arrestations en date ont eu lieu lors de l’opération conjointe menée entre la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) et la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), laquelle opération s’est soldée par l’arrestation de quatre suspects de nationalité française à Laâyoune et Marrakech.
En août dernier, une autre cellule jihadiste avait été neutralisée lors d’une opération « menée sur la base d’investigations minutieuses effectuées en étroite collaboration avec les services de sécurité espagnols ». En outre, les polices espagnole et marocaine avaient démantelé, le 14 mars 2014, une autre cellule qui envoyait des combattants en Syrie, au Mali et en Libye. Sept personnes dont deux Français avaient été arrêtées dans ce cadre. 

M.T
Mardi 2 Décembre 2014

Lu 1413 fois


1.Posté par Boumehdi le 02/12/2014 10:29
On serait idiots de penser que le determinisme régional entraine la jeunesse vers les dérives religieuses par contre on paye l'addition de plusieurs choses dont la première a été les subressauts qui ont suivi l'Indépendance et la féroce repression menée par des cadres militaires éduqués,formés et formatés aux preceptes de l'Armée française à l'encontre des populations du Nord.La seconde chose a été que le pays a baissé sa garde religieuse en tolérant clairement l'importation de visions religieuses(ouvertement d'obédience wahabite) sans rapport avec les traditions malékites en vigeur chez nous.Et comme tout virus qui s'adapte à son environnement ,il mute en salafisme local,teinté de romantisme rifain,d'histoire de Abdelkrim.Bref de nombreux jeunes ont adopté le mode de pensée religieux "revolutionnaire"en fait une vision retrograde de l'Islam dans lequel la femme joue un rôle secondaire,les autres religions vouées aux gémonies,un Islam des "cavernes",présenté comme la panacée avec comme "idoles"à suivre,tour à tour BenLaden,Morsi,et maintenant "Da'ech".Tout cela doit être combattu dès l'école primaire par un eveil religieux responsable auprès de la Jeunesse et et veiller à ce que les prêcheurs soient en "ligne"avec notre rite en vigueur.Tout cela n'empêche pas la lutte pieds à pieds avec les reseaux salafistes et leurs modes de financement obscurs mais nénamoins facilement identifiables à travers les liens commerciaux,familiaux très denses entretenus avec les double"nationaux résidents dans les présides occupés.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs