Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

29ème journée du championnat Pro-Elite, suite et fin : Le WAC supplée le Raja et s’inscrit en favori pour le podium




29ème journée du championnat Pro-Elite, suite et fin : Le WAC supplée le Raja et s’inscrit en favori pour le podium
A l’instar du sacre et du maintien, à une journée de la fin de ce bon vieux championnat, la bataille pour la place d’honneur qualificative à l’Afrique, à savoir la troisième position, fait rage. Les trois équipes concernées, le RCA, le WAC et le DHJ se la disputaient justement lundi en nocturne à travers DHJ-RCA à El Abdi à El Jadida et WAC-OCS en huis clos à Casablanca au Complexe Mohammed V. Le grand perdant dans l’affaire est sans aucun doute le Raja qui, faute d’avoir brouté par trois fois du gazon doukkali, voit ses deux poursuivants le DHJ et le WAC, respectivement, revenir sur lui et le dépasser au goal-average particulier. Les Verts à travers cette défaite très illustrative d’une saison en dents de scie, ont peut-être tout perdu alors qu’ils couraient tant de lauriers. Ils voient ainsi, après l’élimination précoce en champions League de la CAF et après l’abdication à défendre leur titre, leur dernier espoir sans doute s’envoler, à savoir une troisième place pour la consolation qui est surtout synonyme d’une participation à la Coupe de la CAF.
 Lundi soir donc, le Raja, Bertrand et les autres qui n’ont toujours rien compris à la philosophie de Karl Marx en ont fait les frais en se faisant détrousser à la régulière à El Jadida par le club local. A peine installés, les Verts se font cueillir à froid au bout de la cinquième minute par l’incontournable Tchadien. Rapide et efficace.  
Mais à  Casablanca, le WAC faisait mieux puisque d’entame de jeu, Younès Menkari d’un tir venu d’ailleurs battait imparablement dans l’équerre droite le keeper safiot, Bagui qui ne pouvait que suivre des yeux. Mais dans un Complexe vide et triste, la messe allait être vite dite, puisque moins de dix minutes plus tard, les Rouges allaient mener 2-0 grâce de Mohammed Rabbeh qui, d’un autre tir tout autant de finesse, cherchait encore droite mais à ras de terre les filets de l’OCS. Les hommes de Sektioui allaient entretenir l’espoir d’un but teinté d’un «on est jamais trahi que par les siens» de Rafik Abdessamad mais ce n’était qu’anecdote, l’Olympique de Safi ne reviendra jamais sur le Wydad qui signait là une troisième victoire consécutive.
A El Jadida, le score à la mi-temps en restait à l’unique but de Karl Marx, mais ce n’était que partie remise puisque le DHJ qui bénéficiait d’un penalty laissait son buteur maison s’en occuper pour un doublé. Yassine Salhi, meilleur Rajaoui sur le terrain lundi, faisait de même et réduisait le score. Mais alors que le Raja pressait pour une égalisation, l’intenable Tchadien plantait un troisième but dans la cage à El Aaskry obtenant ainsi un triplé qui le propulsait à la première place des buteurs à une unité de Abderazzak Hamdallah absent lors de WAC-OCS mais présent au tournoi de Toulon avec la sélection olympique.

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 23 Mai 2012

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs