Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

15ème anniversaire de l'accession de S.M le Roi Mohammed VI au Trône




15ème anniversaire de l'accession de S.M le Roi Mohammed VI au Trône
La célébration de la Fête du Trône au Maroc, qui coïncide cette année avec le 15ème anniversaire de l'accession de S.M le Roi Mohammed VI au Trône, constitue un événement à forte charge patriotique aux significations historiques riches en symboles politiques et civilisationnels.
Elle représente aussi une occasion pour le renouvellement de la Béia (allégeance) entre le Trône et le peuple marocain, pour poursuivre ensemble l'édification du pays et la réalisation du développement durable dans tous les domaines.
La Fête du Trône a constitué, depuis que les nationalistes marocains ont pris, en coordination avec le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef, dans les années 30 du siècle dernier et précisément en 1934, l'initiative de célébrer ''cet événement'' sous le joug du colonialisme français, un message de défi des plus clairs à l'adresse de l'occupant, et le début effectif du processus pour revendiquer la libération nationale.
Le Trône marocain est le pilier de l'Etat marocain, le symbole de sa souveraineté, le garant de la préservation de l'intégrité territoriale et de son unité et de l'identité nationale.
En effet, la date du 30 juillet 1999, jour de l'accession de S.M le Roi Mohammed VI au Trône de ses glorieux ancêtres, constitue une journée mémorable dans l'histoire du Royaume. Depuis son intronisation, le Souverain a donné le ton à une nouvelle politique économique visant à faire changer l'image du Maroc dans divers domaines et d'en faire un pays émergent capable de faire face aux défis de la conjoncture internationale.
Dans ce cadre, S.M le Roi a élaboré un programme global visant la modernisation des institutions politiques et législatives et à doter le pays de tous les moyens politiques et institutionnels, qui lui permettent d'accéder au rang des pays démocratiques et avancés.
Grâce aux nombreuses initiatives courageuses et audacieuses de S.M le Roi, qui reflètent une volonté et une détermination pour le changement, le Maroc a réussi à consolider le processus d'édification global et à réaliser le progrès et les aspirations du peuple marocain.
L'annonce par S.M le Roi dans le discours historique du 9 mars 2011 d'une réforme globale de la Constitution et son adoption ensuite à la majorité par référendum populaire le 1er juillet 2011, a d'ailleurs constitué le summum des réformes politiques initiées par le Souverain et qui ont été saluées par la communauté internationale et au niveau régional. La Constitution marocaine a constitué une avancée importante dans la vie politique et sociale d'autant que cette Loi fondamentale consolide les droits et les libertés et renforce le rôle du pouvoir exécutif et l'indépendance de la justice.
Cette réforme constitutionnelle a permis au Maroc de se prémunir de tous les dangers qui guettent le pays, et un autre élément reflétant l'existence d'une véritable culture réformiste dans la vie politique nationale.
S.M le Roi Mohammed VI réitère ainsi constamment ses appels pour réaliser davantage de progrès dans le processus de réformes politiques et économiques et accorder la priorité aux projets de développement et de création d'emplois.
«En affirmant Notre volonté d'encourager l'investissement, Nous réitérons Notre appel au gouvernement pour qu'il accorde la priorité à tout ce qui est de nature à stimuler la croissance et à favoriser la création d'emplois. Il doit veiller à une complémentarité entre les impératifs de consommation locale et l'exportabilité de notre production, avec tout ce que cela induit comme effets positifs sur la balance des paiements «, avait souligné le Souverain dans son discours à la Nation à l'occasion du 14-ème anniversaire de la Fête du Trône.
Parallèlement aux initiatives politiques et économiques, S.M le Roi a lancé un grand chantier de réformes pour l'édification de l'Etat de droit et des institutions et la protection des droits de l'Homme, ce qui confirme la volonté du Maroc d'aller de l'avant dans ce domaine.
Le modèle marocain, salué aux niveaux continental et international et qui est devenu un exemple à suivre, s'articule autour de plusieurs axes qui constituent le pilier du projet d'une société démocratique et solidaire.
Dans ce contexte, le Maroc a adhéré aux conventions internationales les plus importantes relatives aux droits de l'Homme, a mis en œuvre les recommandations de l'IER et a adopté également un nouveau Code de la famille qui consolide les droits de la femme et des enfants.

MAP
Lundi 28 Juillet 2014

Lu 1533 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs