Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

14 soldats et un civil tués dans une attaque d'Al-Qaïda

500 militants d'Al-Qaïda éliminés depuis avril




14 soldats et un civil tués dans une attaque d'Al-Qaïda
Quatorze soldats et un civil ont été tués jeudi dans une attaque d'Al-Qaïda contre un point de contrôle dans la province de Chabwa, dans le sud du Yémen, où l'armée pourchasse des membres du réseau extrémiste depuis fin avril.
L'attaque à l'arme automatique s'est produite près du village de Bayhan à un point de contrôle tenu par l'armée et la police, a indiqué un responsable des services de sécurité. Attribuant l'attaque à Al-Qaïda, il a fait état de 12 soldats et un civil tués et d'un nombre indéterminé de blessés parmi les forces de sécurité.
Ce responsable a précisé, un peu plus tard, que deux des soldats blessés avaient succombé.
Les assaillants ont saisi des armes avant de prendre la fuite, a-t-il ajouté.
L'attaque est survenue quelques heures après une attaque de drone qui a tué trois membres présumés d'Al-Qaïda qui se déplaçaient dans un véhicule à Wadi Abida, à l'est de Sanaa, selon une source tribale.
Les Etats-Unis sont le seul pays à disposer dans la région de drone mais ils ne reconnaissent que rarement les utiliser au Yémen.
Le recours aux drones est défendu à la fois par les Etats-Unis et le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi en dépit de dommages collatéraux, des civils ayant été tués par erreur à plusieurs reprises.
L'armée yéménite a lancé fin avril une offensive pour déloger les insurgés d'Al-Qaïda de leurs bastions dans le sud du Yémen.
Ces insurgés se sont repliés dans les zones montagneuses difficiles d'accès des provinces de Chabwa et d'Abyane, après la destruction de leurs camps d'entraînement, selon des sources de l'administration locale.
Al-Qaïda au Yémen, considéré par Washington comme la branche la plus dangereuse du réseau extrémiste, a profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise dans le pays.
Par ailleurs, l'armée yéménite a annoncé jeudi que son offensive contre Al-Qaïda lancée fin avril dans le sud du pays avait fait 500 morts dans les rangs des insurgés, et affirmé sa détermination à pourchasser les membres du réseau.
 "Cinq cents membres d'Al-Qaïda ont été tués depuis le début, fin avril, de l'offensive dans les provinces de Chabwa et d'Abyane, dix autres ont été blessés et 39 capturés", a déclaré dans une conférence de presse le porte-parole des forces armées, le colonel Saïd al-Faqih.
 

AFP
Vendredi 6 Juin 2014

Lu 399 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs