Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

14 morts dans le cyclone Megh au Yémen

Décès d'un Américain détenu par les Houthis




Quatorze personnes ont été tuées sur l'île yéménite de Socotra, frappée par le cyclone Megh, le deuxième qui touche inhabituellement la Péninsule arabique en quelques jours, ont indiqué mardi les autorités locales.
 Le cyclone Megh a fait à Socotra au total "14 morts, dont deux enfants et deux femmes, ainsi que des dizaines de blessés", ont précisé les autorités dans un communiqué.
 Un précédent bilan, établi lundi par un responsable local, faisait état de six morts.
Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) a évoqué dans un communiqué la mort de six personnes par le cyclone Megh qui, selon lui, semblait s'affaiblir après avoir touché la côte sud du Yémen mardi matin, souligne l’AFP.
 En outre, "un millier de maisons se sont effondrées et quelque 2.000 autres ont été endommagées" par le passage du cyclone, qui a également endommagé des centaines d'embarcations de pêche et provoqué la mort de milliers de têtes de bétail, selon les autorités.
 Les fortes pluies et les violentes rafales de vent ont également mis hors de service le port de Socotra et causé d'importants dégâts sur les routes de l'île, devenues à 80% impraticables, selon le communiqué des autorités.
 Les quelque 800 habitants d'un îlot proche de Socatra ont été évacués vers la province voisine de Hadramout, a indiqué à l'AFP le défenseur des droits de l'Homme Abdel Karim Qablane.
 Le cyclone Megh a provoqué la panique et a poussé dimanche le ministre de la Pêche, lui-même originaire de Socotra, à lancer un "appel urgent" à l'ONU et au sultanat voisin d'Oman pour "sauver" la population.
 Socotra est située à 350 kilomètres au large des côtes sud-est du Yémen.
 L'arrivée de deux cyclones tropicaux --très rares sur la Péninsule arabique-- à très court intervalle est "un évènement absolument extraordinaire", selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM).
Selon l'Ocha lundi, quelque 6.800 familles ont été déplacées par le cyclone Chapala qui avait touché les côtes du Yémen le 3 novembre.
 Face au nombre croissant de déplacés, des monarchies du Golfe ont fait parvenir à Socatra de l'aide humanitaire par au moins 17 vols, a indiqué l'Ocha mardi.
 Le Yémen est gravement affecté depuis mars par une guerre qui oppose des forces pro-gouvernementales appuyées par l'Arabie Saoudite sunnite à des rebelles alliés à l'Iran chiite.
Par ailleurs, un contractuel américain travaillant au Yémen, qui avait été enlevé fin octobre à Sanaa et qui était retenu depuis par les rebelles houthis est décédé pour des raisons inconnues, a annoncé mardi le département d'Etat.
 Le défunt, que le porte-parole de la diplomatie américaine a identifié sous le nom de John Hamen, est mort en détention et les Etats-Unis, qui n'ont plus de présence officielle au Yémen ravagé par la guerre, s'efforcent de rapatrier son corps.
 M. Hamen et un autre contractuel, lui aussi très probablement américain, travaillaient pour une société sous-traitante de l'ONU -- mais sans contrat direct avec les Nations unies -- qui gérait des locaux dans la capitale yéménite Sanaa où a l'habitude de séjourner du personnel onusien.
 Ces deux personnes avaient été enlevées le 20 octobre à leur arrivée sur un vol de l'ONU ralliant Djibouti à l'aéroport de Sanaa -- capitale contrôlée par les rebelles houthis -- et étaient détenues depuis.
 Le porte-parole du département d'Etat Mark Toner a confirmé le décès de M. Hamen durant sa détention, ce que des diplomates américains et l'ONU avaient annoncé dans la matinée.
 Aucun autre détail n'a été fourni sur les circonstances de la mort.
 

Jeudi 12 Novembre 2015

Lu 452 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs