Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

12 morts dans l'explosion d'une bombe à bord d'un train au Pakistan




12 morts dans l'explosion d'une bombe à bord d'un train au Pakistan
L'explosion d'une bombe à bord d'un train de passagers a fait au moins douze morts et une quarantaine de blessés mardi dans la province pakistanaise du Baloutchistan (sud-ouest), théâtre d'un conflit opposant des groupes rebelles sécessionnistes aux forces armées, ont indiqué des responsables.
 L'explosion a eu lieu à Sibi, localité située à 160 kilomètres au sud de la capitale provinciale Quetta, à bord du Jaffar Express, un train de passagers, ont précisé les autorités.
 "Nous avons retrouvé onze morts dans les décombres d'un wagon du train. Les dépouilles étaient carbonisées et il était impossible de les identifier. Une des personnes blessées a succombé à ses blessures à l'hôpital militaire", a déclaré à l'AFP Muhammad Nazar, un haut responsable de la police locale.
 Un haut responsable gouvernemental, Sher Khan Bazai, a confirmé ce premier bilan.
 Le Baloutchistan, province riche en hydrocarbure à la superficie comparable à celle de l'Italie, frontalière de l'Iran et de l'Afghanistan, est en proie depuis une décennie à un conflit opposant la rébellion locale aux forces armées.   Les rebelles baloutches, regroupés en une demi-douzaine de mouvements, s'en prennent principalement aux forces de l'ordre, aux symboles du pouvoir et aux installations stratégiques comme les gazoducs et les chemins de fer.  Le train Jaffar Express avait d'ailleurs été la cible en octobre dernier d'un attentat à la bombe ayant fait six morts.
 L'attaque de mardi, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, intervient au lendemain d'une opération des paramilitaires contre un bastion de la rébellion dans le centre de la province dotée aussi d'importants gisements miniers.
 Selon les forces pakistanaises, "environ 40 rebelles de l'Armée républicaine baloutche (BRA) et de l'Armée de libération du Baloutchistan (BLA) ont été tués" dans cette opération, un bilan qui n'a pu être confirmé de sources indépendantes.
 "L'attaque contre le train peut être une réaction à l'opération en cours contre les rebelles, en particulier à la grande offensive de la veille", a commenté le ministre pakistanais des transports Malik Saad Rafiq sur la chaîne privée Geo.
 

AFP
Mercredi 9 Avril 2014

Lu 67 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs