Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zidane : Ce que nous avons fait, personne ne l'a fait




"Il n'y a pas de secret, il y a une envie. Ce que nous avons fait, personne ne l'a fait", a plaidé l'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane samedi soir, sommé de donner la recette de son succès en Ligue des champions qu'il vient de remporter pour la troisième fois consécutive, une première pour un entraîneur.
Q: Quel est le but le plus beau, entre le votre en finale de la Ligue des champions 2002, celui de Cristiano Ronaldo contre la Juventus Turin en quarts de finale, ou celui de Gareth Bale lors de cette finale?
R: "On ne peut pas dire lequel est le meilleur, lequel est le moins beau. Ce sont trois buts qui ont contribué à l'histoire de ce club. C'est le dernier qui est le plus important, donc, disons que c'est celui de Gareth!"
Etes-vous déçu par les déclarations de Cristiano Ronaldo, qui a dit samedi: "C'était bien de jouer dans ce club"?
R: "Cela ne me dérange pas. Je ne pense pas à ça pour le moment, je ne pense qu'à ce que nous avons accompli, le match que nous avons réalisé. En tout cas, si vous me demandez, Cristiano doit absolument rester. (...) Il fait partie du Real Madrid, il n'y a pas de mots pour décrire ce qu'il a accompli et pour moi, il doit rester."
Si on vous avait dit en début de saison que vous ne gagneriez pas la Liga, mais bien la Champions League, auriez-vous signé?
"Je n'aurais pas signé. Vous savez qu'au début de chaque saison, nous voulons toujours tout gagner. On ne peut pas se satisfaire de ce qu'on a fait en Liga, dans la Copa."
C'est votre troisième Ligue des champions d'affilée. Quel est votre secret?
"Il n'y a pas de secret. Il y a beaucoup de travail. Beaucoup de talent, vous savez qu'il y a toujours beaucoup de talents. Mais derrière, il y a beaucoup du travail. Cette équipe a envie de gagner, et elle l'a démontré aujourd'hui. Le plus difficile, c'était d'arriver en finale. On a battu le PSG, la Juventus, le Bayern et en finale, Liverpool. Il n'y a pas de secret, il y a une envie. Ce que nous avons fait, personne ne l'a fait."
Comprenez-vous la déception de Gareth Bale, qui était remplaçant au coup d'envoi?
"Tout le monde pense ainsi, je le comprends. Mais à la fin, il y a une composition d'équipe, et on ne va plus la changer. J'essaie, comme à chaque fois, de faire la meilleure composition pour l'équipe. C'est vrai que des fois, on mérite d'y être, mais il y a les décisions de l'entraîneur. Il a gagné comme tout le monde et il a fait la différence avec ses buts. Mais c'est normal qu'il veuille jouer davantage."

Klopp : Je vais tout sauf bien

Interrogé sur son état d'esprit après la défaite de Liverpool en finale de la Ligue des champions face au Real Madrid, Jürgen Klopp a répondu, après quelques blagues: "Je vais absolument tout sauf bien, mais j'essaie d'être professionnel".
Après avoir "félicité le Real", Klopp a plaidé que "si les choses n'étaient pas allées aussi mal pour Liverpool ce soir" samedi, "nous aurions pu gagner le match. Mais ce ne sont que des 'si', et ça s'est passé comme ça s'est passé": le Real a remporté la 13e Ligue des champions de son histoire, et la troisième consécutive depuis que Zinédine Zidane en est l'entraîneur.
"J'ai perdu des matches, j'en ai gagnés, j'ai l'habitude de gérer mais le sentiment la nuit après le match, on ne peut le changer. On se sent tous très mal, mais il faut l'accepter", a dit l'Allemand.
Interrogé sur les deux bourdes de son gardien allemand Loris Karius, Klopp a épargné son gardien. "Je compatis, personne ne souhaite cela. Les erreurs sont évidentes, ce n'est pas la peine d'en parler. On sera avec lui, il n'y a aucun doute là-dessus, mais il est évident que ce n'était pas son soir."

Libé
Lundi 28 Mai 2018

Lu 226 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés