Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Youssef Amrani : Rabat et Madrid, une alliance inébranlable


Rencontre-débat organisée par l’Agence “Europa Presse”



Youssef Amrani : Rabat et Madrid, une alliance inébranlable
Les gouvernements marocain et espagnol œuvrent conjointement pour «jeter les bases d’une alliance inébranlable et promouvoir une meilleure communication et une coopération fructueuse et ambitieuse», a affirmé, mardi à Madrid, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Youssef Amrani.
S’exprimant lors d’une rencontre-débat organisée par l’Agence «Europa Press», en présence des ministres espagnols des Affaires étrangères et de la Coopération, José Manuel Garcia-Margallo, de la Défense, Pedro Morenés et du directeur du Centre national d’intelligence (CNI), Félix Sanz Roldan, le responsable marocain a indiqué que Rabat et Madrid entretiennent d’«excellentes relations» sous l’impulsion et le leadership de S.M le Roi Mohammed VI et du Roi Juan Carlos.
Les responsables marocains et espagnols travaillent constamment pour un «meilleur rapprochement entre les deux pays qui partagent les mêmes valeurs et intérêts et affrontent de nombreux défis», a dit M. Amrani, lors de cette rencontre à laquelle a assisté une pléiade d’hommes politiques, de diplomates accrédités à Madrid et de représentants des médias.
La coopération bilatérale englobe tous les domaines allant de la lutte contre le terrorisme à la coopération économique et financière passant par les échanges humains et culturels, a indiqué le ministre délégué, notant que la 10ème Réunion de haut niveau, tenue en octobre dernier à Rabat, a tracé une «feuille de route ambitieuse» pour édifier un partenariat stratégique avancé, en droite ligne avec le discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion de la Fête du Trône et dans lequel le Souverain a réitéré l’engagement du Maroc à favoriser l’émergence de nouvelles conditions économiques susceptibles de créer des richesses conjointes.
En matière d’immigration, le ministre s’est félicité de la «coopération excellente» entre les deux pays dans ce domaine, notant que la lutte contre l’immigration irrégulière requiert une «approche globale» et la promotion de la coopération et de la solidarité avec les pays d’origine. Il a fait observer que le Maroc, qui était un pays de transit, est devenu ces dernières années une destination de l’immigration en provenance de l’Afrique subsaharienne, soulignant que le Maroc gère cette question dans le cadre du respect de la loi et des droits de l’Homme.
Dans le but de permettre au Maroc et à l’Espagne de continuer à jouer leur rôle de «leaders et de catalyseurs dans une région qui vit au rythme de changements majeurs ouvrant la voie à une nouvelle étape porteuse de nouvelles opportunités», a souligné le ministre, les deux pays sont appelés «plus que jamais à œuvrer ensemble pour que leur coopération soit renouvelée de manière constante».

MAP
Mercredi 3 Avril 2013

Lu 257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés