Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visa de l’AMMC pour l’augmentation du capital de Cosumar par fusion-absorption de Sucrafor






L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, vendredi, une note d’information relative à l’augmentation du capital de l’opérateur sucrier national, Cosumar, au titre d’une opération de fusion-absorption de sa filiale Sucrerie raffinerie de l’Oriental "Sucrafor".
Selon un communiqué de l’AMMC, rapporte la MAP, cette opération est réservée aux actionnaires actuels de Sucrafor et porte sur un total de 83.716 actions qui seront émises selon une parité d’échange: 7 actions de Cosumar pour 5 actions Sucrafor.
Le montant global de l’opération, y compris la prime d'émission, s’élève à plus de 133,22 millions de dirhams (MDH), pour un prix d’émission de 246 dirhams par action et une valeur nominale de 10 dirhams par action, précise la même source.
L’opération de fusion-absorption, qui sera soumise à l’approbation des assemblées des actionnaires de Sucrafor et de Cosumar devant se tenir le 30 décembre 2016, s’inscrit dans le cadre d’une restructuration interne des activités du Groupe Cosumar.
En effet, l’unique opérateur du secteur sucrier au Maroc souligne, dans la note d’information relative à l’opération, qu’il est apparu nécessaire de simplifier son organigramme compte tenu des liens en capital entre Sucrafor et Cosumar, le capital social de la première étant détenu à hauteur de 91% par la seconde.
Le groupe met aussi en avant des liens en management, Mohammed Fikrat, président directeur général (PDG) de Cosumar étant également PDG de Sucrafor, outre la complémentarité entre les activités des deux sociétés.
L’opération de fusion a également pour objectifs de réduire les coûts fixes de fonctionnement et d’optimiser l’utilisation des ressources financières, humaines et techniques.

Libé
Mardi 20 Décembre 2016

Lu 555 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021