LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vinicius de nouveau victime de racisme à Séville

Lundi 23 Octobre 2023

Un supporteur du Séville FC a été identifié et expulsé du stade Sanchez Pizjuan samedi, pour des "comportements racistes et xénophobes" à l'égard de l'attaquant brésilien Vinicius pendant la rencontre de Liga face au Real Madrid (1-1), a annoncé le club andalou dans un communiqué.

Le club sévillan précise avoir immédiatement signalé cet individu aux autorités et "condamne tout comportement raciste et xénophobe, même s'il est isolé, comme dans ce cas" et se dit prêt à collaborer avec la justice "pour éradiquer ces attitudes, qui ne représentent pas les supporteurs d'un club comme Séville".

Sur des photos publiées par la presse espagnole, on peut voir un homme en blanc mimer un singe en direction du joueur du Real Madrid Vinicius Junior, déjà victime d'actes racistes à plusieurs reprises la saison passée.

"Félicitations à Séville pour cette prise de position rapide et cette sanction dans un nouveau triste épisode pour le football espagnol" a réagi l'attaquant brésilien sur ses réseaux sociaux, se réjouissant que "le visage du raciste d'aujourd'hui soit placardé sur les sites internet".

"Malheureusement j'ai eu accès à une vidéo d'un autre acte raciste, cette fois réalisé par un enfant. Cela me désole que tu n'aies personne pour t'éduquer" a-t-il écrit dans le même message, estimant qu'il s'agissait de "l'épisode isolé numéro 19" depuis son arrivée à Madrid en 2018.

Vinicius, leader malgré lui dans la lutte contre les discriminations dans le football espagnol, appelle les autorités à "faire leur part et changer la législation" face à la multiplication de ces actes.

"Ces personnes doivent être aussi punies pénalement. (...) Ce serait un grand premier pas pour préparer la Coupe du monde 2030 (en Espagne, au Maroc et au Portugal, ndlr). Je suis là pour aider" a-t-il ajouté.
Vinicius avait été entendu par la justice le 5 octobre dernier, dans le cadre d'une enquête sur des insultes à caractère raciste qu'il avait reçues à Valence le 21 mai.

Libé

Lu 788 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter